Conseils & Actus
Comment et pourquoi faire un audit énergétique de son logement ?

L’audit énergétique en 5 questions/réponses

« L’entrée en vigueur de l’audit énergétique reportée au 1er avril 2023 » a annoncé en août 2022, Olivier Klein, le ministre délégué chargé de la Ville et du Logement. Le report de l’obligation de l’audit énergétique a permis de laisser un peu de flexibilité aux propriétaires de passoires thermiques, des logements très énergivores. Plus précisément, qu’est-ce qu’un audit thermique ? À quoi sert ce document ? En quoi est-il différent du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ? Quels sont les biens concernés par la réalisation d’un audit énergétique ? Qui peut le réaliser ? Quelles sont les aides disponibles ? EDF ENR répond à vos questions !

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Un audit énergétique est un document qui dresse un état des lieux des performances énergétiques d’un bien immobilier. Il prend en compte :

  • la surface et l’orientation de la maison ou de l’appartement ;
  • la qualité de l’isolation ;
  • les modes de chauffage, de climatisation, de production d’eau chaude sanitaire et de ventilation.

Cela permet d’établir la consommation d’énergie du bien en question et de mettre en relief les ponts thermiques (les ponts thermiques sont des rupteurs d’isolants qui surviennent généralement à l’intersection de deux parois). Il est assorti d’un plan de travaux de rénovation énergétique détaillé pour permettre au propriétaire de prioriser les chantiers à engager pour rendre la maison plus écologique.

L’audit thermique est parfois confondu avec le Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Il s’agit d’un autre document visant à mesurer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Obligatoire pour les transactions immobilières (vente et location), le DPE renseigne le lecteur sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’un édifice ainsi que sur sa consommation annuelle. Il présente une étiquette allant de A à G pour noter la performance du logement. Comme dans le système anglo-saxon de notation, A est la meilleure note et G, la moins bonne. Les logements classés F et G présentent de piètres performances énergétiques, on les appelle « passoire thermique ». En revanche, il ne s’accompagne pas d’un plan de travaux. En cela, il est moins complet que l’audit énergétique.

Quels sont les biens concernés par cet audit ?

L’audit énergétique est donc le premier maillon de la chaîne de la rénovation énergétique d’un bâtiment. Cette analyse peut s’appliquer à tout type de biens (immobilier résidentiel ou professionnel). Il peut être réalisé dans un logement, mais peut aussi être effectué dans des bâtiments à usage professionnel. Dans les deux cas, il viendra proposer un plan de travaux précis et souvent chiffré, visant à réduire la consommation énergétique d’un bâtiment.

Quand l’audit énergétique de votre bien est-il obligatoire ?

Conformément à la Loi n° 2013-619 du 16 juillet 2013, l’audit énergétique est obligatoire pour les industries et le grand tertiaire. Il concerne les entreprises :

  • avec un effectif supérieur à 250 salariés ;
  • qui disposent d’un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros et un bilan comptable strictement supérieur à 43 millions d’euros.

Cette opération doit être réalisée tous les 4 ans. En sont dispensées les entreprises certifiées ISO 50001.

En revanche, pour les particuliers, il n’y a pas encore d’obligation à réaliser un audit thermique. Toutefois, la réglementation évolue. En vertu de la loi énergie climat de 2019, la réalisation d’un audit énergétique sera bientôt imposée en cas de vente ou de mise en location d’un logement classé F ou G.

C’est ce qu’explique le site du service public « Initialement prévue à partir du 1er septembre 2022, l’entrée en vigueur de l’audit énergétique obligatoire a été reportée au 1er avril 2023 selon un décret et un arrêté publié au Journal officiel le 11 août 2022 ».

Cette obligation sera étendue aux logements classés E dès le 1er janvier 2025. En 2034, elle s’appliquera également aux logements avec une classe énergétique D.

Qui est habilité à réaliser un audit énergétique ?

L’audit énergétique doit être réalisé par un professionnel compétent en la matière. Le propriétaire désirant connaître les performances énergétiques de son logement peut se tourner vers :

  • Un bureau d’études thermiques bénéficiant de la qualification OPQIBI 1905 (entreprises et copropriétés) ou OPQIBI 1911 (pour les logements individuels) ;
  • Un architecte disposant d’une habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP) et inscrit à l’ordre des architectes, ayant suivi une formation spécifique sur la performance énergétique des bâtiments ;
  • D’une entreprise du bâtiment « RGE offre globale » ;
  • D’un diagnostiqueur immobilier agréé.

Le prix de l’audit énergétique va varier selon le professionnel choisi et la taille de votre logement. Il faut compter parfois 800 € ou plus. À titre de comparaison, un DPE pour un logement coûte entre 100 € et 250 € en moyenne selon l’ADEME.

Comment financer votre audit énergétique ?

Il existe divers programmes d’aides pour aider les particuliers qui souhaitent réaliser un audit énergétique. Quelles sont-elles ?

MaPrimeRénov’

Lancée en 2020, MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique octroyée par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah). Elle permet de financer des opérations visant à améliorer les performances énergétiques d’un logement :

  • De plus de 15 ans ;
  • Qui sert de résidence principale.

Bon à savoir

Dans certains cas, MaPrimeRénov’ peut être cumulée avec la Prime Énergie, issue du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE). Malheureusement, ce n’est pas le cas pour les opérations de réalisation d’un audit énergétique. Vous ne pourrez pas bénéficier d’une aide financière complémentaire.

Saviez-vous qu’EDF ENR se charge, pour vous, de la demande de ces deux aides lors de l’achat et de l’installation d’une pompe à chaleur ? Le montant des aides obtenues sera directement déduit sur votre devis !

 

Les aides locales

Certaines collectivités territoriales proposent des aides pour l’audit thermique. C’est par exemple le cas de l’Aide Effilogis soutenue par la Région Bourgogne-Franche-Comté. Elle offre une aide d’un montant de 650 €. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie, du département ou de la Région dont vous dépendez.

Et pour les entreprises ?

L’ADEME propose une prise en charge conséquente pour la réalisation d’un audit thermique en entreprise. Plafonné à 100 000 euros, le montant de l’aide de l’ADEME est de :

  • 50 % pour les grandes entreprises ;
  • 60 % pour les structures moyennes ;
  • 70 % pour les TPE et PME.

Cette offre de financement vise à lever les freins à la rénovation énergétique.

Confiez votre projet à EDF ENR

Suite à l’audit énergétique, vous voulez améliorer les performances de votre bien immobilier. Vous désirez produire votre propre électricité grâce aux énergies renouvelables ? Pour bien dessiner votre projet d’autoconsommation, faites une simulation en ligne des économies d’énergies réalisables.

Pour bénéficier de conseils personnalisés, contactez l’un de nos Conseillers Solaires au 0 805 550 000 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h).

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation