Autoconsommation électrique : ce qu’il faut savoir avant de produire son énergie

Consommer de façon plus responsable, réduire le montant de sa facture d’électricité, gagner en indépendance… L’idée de produire son électricité soi-même grâce à l’autoconsommation n’a jamais été aussi séduisante. Le principe ? Consommer l’électricité que l’on produit chez soi via des panneaux solaires. Généralement installés sur le toit de l’habitation, ils permettent de produire une électricité verte non polluante qui vient alimenter les appareils électriques de votre maison. Avant de vous lancer, il est important de retenir quelques informations utiles. Nos conseils pour bien préparer votre futur projet d’autoconsommation solaire.

Les conditions d’éligibilité

pour installer des panneaux solaires

Avant de procéder à l’installation de votre équipement solaire, vous devez au préalable obtenir un certain nombre d’autorisations :

L’autorisation d’urbanisme

Un panneau solaire posé sur le toit entraîne une modification de l’aspect extérieur. Il est donc nécessaire de faire une déclaration préalable de travaux en mairie avant son installation. Cette demande varie selon le type de logement (construction neuve ou non), la localité et l’installation prévue. Elle doit être accompagnée de plusieurs pièces justificatives (plans des façades et des toitures, simulation de l’aspect de la toiture après installation des panneaux, etc.) et du formulaire CERFA 13703.

La demande peut être déposée directement en mairie ou envoyée en recommandé avec accusé de réception. Si vous ne recevez pas de réponse dans un délai d’un mois, la demande est considérée comme acceptée.

Bon à savoir

Les panneaux solaires posés au sol dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kWc ne sont pas soumis à cette obligation.

 

 

Une attestation de conformité électrique de Consuel

Cet organisme officiel doit certifier de la conformité de votre installation aux normes de sécurité. Cette attestation est obligatoire pour les installations électriques nouvelles.

>  À lire aussi : Quelles sont les démarches administratives pour installer des panneaux solaires en autoconsommation ?

 

Comment optimiser sa production d’électricité ?

L’autoconsommation solaire est un projet d’investissement avantageux sur le long terme. Pour optimiser la production d’énergie de votre future installation, plusieurs paramètres sont à prendre en considération.

Choisir un dimensionnement optimal

Pour être pertinente, votre installation photovoltaïque doit être dimensionnée selon vos besoins en électricité.

Le calcul de la puissance de votre installation doit prendre en compte plusieurs facteurs dont vos besoins en électricité et vos équipements. Il est également nécessaire de s’assurer de la place disponible sur la toiture. Quelques astuces pour faire le bon calcul :

  • pour un logement existant : réunissez vos dernières factures d’électricité pour faire le point sur votre consommation électrique de l’année précédente ;
  • pour un logement neuf : pour estimer la consommation annuelle d’un appareil, il faut multiplier sa puissance (indiquée en watts) par le nombre d’heures (estimées) d’utilisation quotidienne, puis par le nombre de jours durant lesquels il sera utilisé sur une année. Additionnez ensuite les résultats obtenus pour chaque appareil. Si votre chauffage est électrique, votre consommation sera forcément plus importante.


Pour vous simplifier la tâche et estimer les économies que vous pourriez réaliser avec un projet d’a
utoconsommation, découvrez notre simulateur.

Le saviez-vous ?

En France, la consommation annuelle moyenne d’un foyer était estimée à 4 529 kWh au 2e trimestre 2020.*

 

 

>  À lire aussi : Comment dimensionner son installation solaire en autoconsommation ?

Réunir les meilleures conditions pour produire un maximum

Pour une production d’électricité optimale, il est conseillé de :

  • orienter votre installation plein sud puis l’incliner entre 30 et 40° de façon à ce qu’elle capte facilement les rayons du soleil ;
  • éviter de la placer dans une zone ombragée (arbres, maisons voisines, etc.) ;
  • penser aux ombrages dus aux obstacles de votre toiture (chien-assis, cheminée…).

Si vous ne réunissez pas ces conditions, une autre alternative existe : les panneaux solaires en toit-terrasse et les panneaux solaires au sol (terrasse, jardin). 

 

Quelles aides de l’État

pour un projet d’autoconsommation électrique ?

Plusieurs dispositifs visent à encourager la production d’électricité solaire chez les particuliers. Pour financer votre projet, la prime à l’autoconsommation constitue un coup de pouce non négligeable. Cette aide est versée sur 5 ans et dépend de la puissance de l’installation. Son montant est réévalué tous les trimestres en fonction du nombre de demandes de raccordement.

Par exemple, au 4e trimestre 2020, le montant de la prime était de :

  • 280 € pour chaque kWc installé pour une installation entre 3 et 9 kWc, ;
  • 380 €/kWc pour une installation dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kWc.

De plus, les installations photovoltaïques d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc bénéficient de la TVA réduite à 10 % (au lieu de 20 %). Seules conditions : elles doivent être raccordées au réseau électrique et être construites sur un bâtiment de plus de 2 ans pour un particulier.

Certaines collectivités locales proposent également des aides. Pour en savoir plus selon votre localité, rapprochez-vous de votre mairie, conseil général ou conseil régional.

>  À lire aussi : Installation de panneaux solaires : à quelles aides avez-vous droit ? (2021)

Envie de passer à l’autoconsommation solaire ?

Des démarches administratives jusqu’à l’installation des panneaux photovoltaïques, nos conseillers EDF ENR vous accompagnent à chacune des étapes de la réalisation de votre projet. Bénéficiez dès maintenant d’un bilan solaire gratuit et sans engagement.

 

 

*source : https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/consommation/consommation-electrique-moyenne

A lire aussi

Remplissez le formulaire ci-dessous si vous souhaitez qu'un conseiller vous appelle pour échanger autour de votre projet photovoltaïque.

Vous êtes

ParticulierProfessionnel

Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique (www.bloctel.gouv.fr)

Je souhaite être informé(e) par email des actualités et offres d’EDF ENR.
En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails et/ou SMS de la part d’EDF ENR pour le suivi de ma demande et la relation commerciale qui peut en découler.

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Ces informations sont nécessaires pour la gestion de votre demande par EDF ENR, responsable de traitement et, si vous y consentez, aux fins de gestion de la relation avec ses prospects. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, notamment d’accès, de rectification, d’opposition, de suppression ou de retrait de votre consentement à l’utilisation des données recueillies par ce formulaire, veuillez consulter la politique de confidentialité d’EDF ENR.