Bientôt des panneaux solaires plus fins et plus souples ?

Des panneaux solaires posés sur tout type de surface par le biais de films fins et souples, serait-ce l’avenir de l’énergie photovoltaïque ? C’est l’un des axes de recherche abordé par Sunpartner, une société française spécialisée dans les surfaces productrices d’énergie comme les écrans tactiles ou les modules solaires.

Des panneaux souples et fins

Si l’on connait depuis des années les cellules photovoltaïques minces et souples (1), elles n’ont pas encore réussi à détrôner les panneaux solaires rigides sur les toits. Le fait est que leur rendement est largement inférieur. Pour avoir une production d’électricité équivalente, il faudrait donc doubler la surface des modules souples.

L’innovation de SunPartner

C’est dans ce domaine qu’intervient Sunpartner. Plus précisément, elle effectue des travaux de recherches pour des panneaux photovoltaïques plus minces et performants. Dernièrement, elle aurait atteint une production d’électricité sur un support de 0,1 mm d’épaisseur identique à celle obtenue sur un support d’une épaisseur de 0,5 mm. Cela permettrait de concevoir des cellules plus souples, mais aussi jusqu’à 90 % plus transparentes. On pourrait alors imaginer de multiples applications : des fenêtres solaires, par exemple, des vérandas, des abris de piscine à énergie photovoltaïque, etc.

(1) On en parle surtout depuis que trois professeurs, Alan Heeger, Alan. MacDiarmid et Hideki Shirakawa ont remporté le prix Nobel de Chimie en 2000 pour l’ensemble de leurs travaux sur les polymères conducteurs. Pour faire très simple, c’est grâce à leurs découvertes que l’on a aujourd’hui les téléviseurs à écran plat, les smartphones tactiles et les panneaux solaires.

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00