Conseils & Actus
Quel est le chauffage électrique le plus économique ?

Chauffage électrique économique : lequel choisir ?

Selon l’Insee, environ 35 % des ménages se chauffent à l’électricité. Et, le chauffage représente un poste de dépense important. En moyenne, selon l’ADEME, il constitue 60 % de la facture d’énergie d’un ménage. En choisissant bien ses radiateurs électriques on peut réduire sa facture d’électricité. Quels sont les radiateurs les plus économiques ? Comment optimiser sa consommation de chauffage électrique ?

Est-ce possible de faire des économies avec un chauffage électrique ?

Le chauffage électrique est en général assez onéreux. En effet, l’électricité fait partie des énergies de chauffage les plus chères. En effet, au tarif réglementé d’EDF, en option base, le prix du kWh d’électricité est portée à 0,1740 € contre un prix du kWh de :

  • 0,873 € pour le gaz naturel (en option B1 en zone 1) ;
  • 0,661 € pour le bois en granulés.

Pourtant, il est possible de faire des économies avec ses radiateurs électriques en mettant en place quelques stratégies.

Adapter la température intérieure

Adaptez la température des pièces de votre logement. Pour chauffer à la juste température, vous pouvez vous fier aux recommandations de l’ADEME :

  • 17 °C dans les chambres ;
  • 22 °C dans la salle de bain en utilisation. 17°C le reste du temps ;
  • 19 °C dans les pièces à vivre.

En réduisant la température de chauffage, vous pourrez faire des économies d’énergie. Sachez qu’un degré de moins au radiateur peut induire jusqu’à 7 % de gains sur la facture de chauffage.

Isoler le logement

La facture de chauffage représente environ 60% de vos dépenses en énergie. Toutefois en cas d’isolation vétuste, ce chiffre peut monter jusqu’à 75 %. En renforçant l’isolation de votre logement, vous luttez contre les déperditions thermiques. Vous minimisez ainsi les besoins en chaleur du bâtiment. De cette manière, vous pouvez réduire votre facture d’électricité et gagner en confort thermique.

Bon à savoir : Vous pouvez financer les travaux d’isolation grâce à des aides à la rénovation comme MaPrimeRénov’ ou les Primes Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Cela vous permettra de bénéficier d’un reste à charge très faible pour vos travaux.

Les différents types de radiateurs électriques et leur consommation

La consommation de votre chauffage électrique dépend du modèle de radiateurs dont vous disposez. Voici les principaux types de radiateurs électriques vendus dans le commerce.

Le convecteur

Le convecteur est le modèle le plus répandu. Mis en place dans de nombreux logements dans les années 1960 et 1970, on lui donne également le surnom de « grille-pain ». Pour fonctionner, il utilise l’air froid présent dans la pièce et le chauffe par le biais d’une résistance électrique. Il est diffusé par convection.

Cet appareil ne garantit pas un grand confort de chauffe. En effet, l’air chaud a tendance à monter et a créé une différence de température entre le sol et le plafond. De ce fait, il s’accompagne souvent d’une sensation de pieds froids.

La consommation d’un convecteur dépend de sa puissance et de ses heures de fonctionnement. Pour mesurer la consommation de votre radiateur, il faudra poser le calcul suivant :

Consommation électrique du radiateur = Puissance du radiateur (W) x Temps d’utilisation (h) / 1000

Ainsi, un radiateur électrique de 2 000 Watts consomme donc 2 kWh d’électricité par heure de fonctionnement. L’inconvénient du convecteur, c’est que lorsqu’il s’éteint la température tombe très vite. En effet, il ne présente aucune inertie thermique.

Le radiateur à inertie sèche

Le radiateur à inertie sèche est constitué d’un corps de chauffe en un matériau avec une forte inertie thermique (céramique, pierre de lave, fonte, etc.). Il monte en température à l’aide d’une résistance et le matériau emmagasine la chaleur. Il peut ainsi redistribuer la chaleur par rayonnement et de manière homogène. Il garantit un grand confort de chauffe.

La consommation d’un radiateur à inertie sèche varie selon le nombre d’heures de fonctionnement et de sa puissance. Un radiateur à inertie d’une puissance de 2 kW consomme 2 kWh par heure de fonctionnement. Mais il pourra être éteint plus tôt qu’un convecteur assurant aux occupants du foyer de réaliser des économies d’énergie.

Le radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide est aussi fabriqué dans un matériau réfractaire. Il est traversé par un fluide caloporteur, en général une huile. Ce fluide va être chauffé par une résistance pour réchauffer le corps du radiateur et redistribuer la chaleur. Il assure également un mode de chauffage confortable.

Comme le radiateur à inertie sèche, il présente une consommation optimisée car conserve la chaleur sur le long terme. Éteint, il continue à diffuser de la chaleur.

Toutefois, attention aux fuites. En effet, avec l’usure, le radiateur peut se percer et laisser couler le liquide caloporteur chez vous. Il n’est donc pas toujours conseillé.

Le radiateur à accumulation

Massif, le radiateur à accumulation dispose d’un corps de chauffe en briques réfractaires. Ces briques stockent la chaleur pour la diffuser plus tard. En général, il se charge en heures creuses afin de redistribuer la chaleur en heures pleines.

Le radiateur électrique connecté

Le radiateur connecté est un radiateur électrique performant. Muni d’un thermostat pilotable à distance, il est souvent relié à une application mobile. Cela vous permet de faire des économies en ajustant votre consommation à votre emploi du temps.

Le plancher chauffant : économique en énergie ?

Le plancher chauffant électrique est une alternative aux radiateurs. Il s’agit d’un ensemble de tuyaux installés sous le sol qui peuvent monter en température à l’aide d’une résistance. En général, ils sont performants et permettent parfois une économie d’énergie autour de 15 % par rapport à un chauffage classique.

Bien choisir ses radiateurs électriques selon sa situation

Les convecteurs électriques sont à proscrire. En effet, ce sont souvent les plus gourmands en énergie. Pour optimiser votre consommation énergétique, le mieux est de se tourner vers :

  • Un radiateur à inertie sèche connecté si vous êtes en option base ;
  • Un radiateur à accumulation si vous êtes en option heures pleines / heures creuses.

A l’heure actuelle, ces deux chauffages sont les plus économiques sur le marché.

Si vous le pouvez, vous pouvez également coupler votre chauffage électrique avec un appareil de chauffage au bois. En installant un poêle à bûches ou un poêle à granulés dans une pièce à vivre, vous réduirez le besoin de la maison en chauffage électrique.

Énergie renouvelable, le bois vous permettra aussi d’améliorer le DPE (diagnostic de performance énergétique de votre logement). Vous pouvez ainsi réduire son empreinte carbone. C’est un moyen de rendre la maison plus écologique.

Bon à savoir : contrairement aux radiateurs électriques, le chauffage au bois est éligible aux aides à la rénovation comme les Certificats d’économies d’énergie (CEE) ou MaPrimeRenov. Vous pouvez donc faire financer l’installation en partie. Le montant des aides cumulées dépend de vos revenus. 

Bien piloter son chauffage électrique pour réduire sa facture

Installer un thermostat connecté

Le thermostat connecté permet de piloter le radiateur à distance. A l’aide d’une application, il vous aidera à le programmer à la bonne température. Selon l’ADEME, le recours à un thermostat connecté permet de faire jusqu’à 15 % d’économies d’électricité.

En outre, pendant vos moments d’absence, vous pourrez programmer vos radiateurs électriques en mode hors gel. Ainsi vous éviterez de voir votre facture augmenter.

Bon à savoir : le mode hors gel permet de garder la maison à environ 8 à 10 degrés. De cette manière vous pouvez empêcher les canalisations de geler et prévenir un éventuel dégât des eaux.

Utiliser des panneaux solaires avec son gestionnaire d’énergie

En installant des panneaux solaires en autoconsommation, vous pouvez réduire votre facture d’électricité. Ces panneaux solaires produisent de l’électricité verte. Elle sert en partie à alimenter vos radiateurs électriques. De ce fait, vous pouvez minimiser les achats à votre fournisseur d’électricité.

Les panneaux peuvent également alimenter vos équipements électroménagers ou vos dispositifs de production d’eau chaude, comme un chauffe-eau thermodynamique. Ils peuvent vous permettre de faire jusqu’à 70 % d’économies sur la facture d’électricité.

Passez au solaire en toute sérénité

Vous aimeriez vous lancer dans l’autoconsommation mais avez quelques doutes ? Cela est normal. Pour bénéficier d’un accompagnement à chaque étape de votre projet, nos Conseillers Solaires EDF ENR sont à votre disposition. Prix d’un générateur solaire, modalités d’installation chez vous, aides disponibles… Nous sommes toujours là pour vous répondre et traitons chacun de nos clients avec la même rigueur. Pour toutes demandes, contactez-nous via notre simulateur en ligne ou directement par téléphone au 0 805 550 000 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h à 13h).

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation