Conseils & Actus
Comment économiser de l’électricité dans une maison ? Nos conseils

10 astuces pour économiser l’électricité chez soi

Selon le ministère de la Transition écologique « La part des dépenses relatives à l’énergie dans le budget des ménages est de 8,9 % en 2019 ». La facture d’électricité joue donc sur le pouvoir d’achat des consommateurs. Pourtant, ce poste de dépense est plus facile à optimiser que l’on ne le croit. Comment économiser de l’électricité dans une maison ? Voici 10 astuces.

1. Ne pas laisser ses appareils en veille

Les appareils en veille consomment moins que lorsqu’ils sont en fonctionnement. Toutefois, ils utilisent tout de même de l’énergie. Pour lutter contre les gaspillages énergétiques, on éteint donc les équipements en mode veille. Selon l’ADEME, ce geste écoresponsable peut vous permettre de faire jusqu’à 10 % d’économies d’électricité. 

Pour couper tous les appareils d’un coup, vous pouvez les brancher sur une prise coupe-veille ou sur une multiprise avec interrupteur.

2. Éteindre votre box internet lorsque vous n’en avez pas besoin

Une box internet peut consommer plus de 200 kWh d’énergie par an. À titre de comparaison, elle est plus énergivore qu’un lave-vaisselle, selon les données de l’ADEME. Pour économiser l’électricité, on pense à l’éteindre pendant ses moments d’absence ou même la nuit.

3. En cas de chauffage électrique, maîtriser la température

Vous êtes équipés de radiateurs électriques ? Pour réduire votre facture d’électricité, veillez à les programmer à la bonne température :

  • 17 °C dans une chambre ; 
  • 19 °C dans une pièce à vivre ; 
  • 22 °C dans la salle de bain en cours d’utilisation ou 17 °C hors utilisation. 

Un degré de moins au radiateur permet d’effectuer jusqu’à 7 % d’économies de chauffage. 

Bon à savoir : Il existe des boîtiers « fil pilote » qui permettent de relier vos radiateurs à un thermostat connecté. Vous pouvez piloter le chauffage en temps réel depuis votre mobile ou une tablette pour diminuer votre consommation.

4. Économiser de l’eau chaude c’est aussi économiser de l’électricité

En effet, il faut utiliser de l’énergie pour chauffer l’eau du cumulus. À ce titre, la consommation d’eau chaude sanitaire représente environ 12,8 % de la facture d’électricité d’un ménage. Pour réduire sa consommation, on préfère les douches aux bains. En effet, l’ADEME rappelle qu’une douche rapide consomme environ de 35 à 60 litres d’eau contre 150 litres pour un bain. Afin d’aller plus loin, on installe un pommeau de douche économique. Il réduira le débit d’eau de 12 litres par minute environ à 6 à 8 litres.

Côté cuisine, un lave-vaisselle récent utilise moins de 10 litres d’eau pour 12 couverts. Dans une optique d’économiser l’eau et l’électricité, il est donc conseillé d’utiliser une machine à laver. Pour minimiser sa consommation, vous pouvez lancer le lave-vaisselle en mode « éco ». Il est 45 % moins gourmand en énergie que le mode intensif.  

Faire la vaisselle à la machine est aussi préconisé pour des raisons de santé. En effet, comme le rappelle le fabricant de produits ménagers Finish « Étant donné que l’éponge accueille un nombre significatif de microbes dans la cuisine, dont les sinistres salmonelle et E. coli, utiliser une éponge n’est sans doute pas la meilleure idée qui soit ».

5. Détartrer son chauffe-eau

Afin de faire des économies d’énergie, il est donc primordial de bien entretenir votre ballon d’eau chaude. Pour cela, prévoyez un détartrage régulier. En effet, la formation d’un 1 mm de calcaire peut engager jusqu’à 10 % de surconsommation de l’appareil

Bon à savoir : En installant un chauffe-eau thermodynamique, vous pouvez améliorer le bilan carbone de votre maison. Ce dispositif utilise les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau. Il est jusqu’à 5 fois moins énergivore qu’un ballon d’eau chaude électrique classique.

6. Cuisiner de manière écoresponsable

La cuisson constitue 7,8 % de nos consommations électriques, selon l’ADEME. C’est un poste que l’on peut facilement optimiser. Pour cuisiner de manière écologique, on privilégie les plats froids comme les salades et les carpaccios.

Pour les plats chauds, on pense à couvrir les casseroles au moment de la cuisson. De cette façon, d’après le ministère de la Transition écologique, on peut diviser par 4 l’énergie nécessaire à la cuisson. 

Enfin, pour les adeptes du four, on pense à lancer la pyrolyse, juste après la préparation du repas. Ainsi, on évite les consommations d’électricité liées au temps de préchauffage.

7. Pour tout nouvel achat électroménager : vérifier l’étiquette énergie

L’électroménager représente environ 44,1 % de notre facture d’électricité. Sa consommation est répartie de la manière suivante : 

  • 18,5 % pour les appareils de froid (frigidaire et congélateur) et de lavage (lave-linge, lave-vaisselle) ; 
  • 13,5 % pour les équipements multimédia ; 
  • 12,1 % pour le reste (cafetière, aspirateur, etc.). 

C’est la raison pour laquelle lorsque l’on doit remplacer l’un de ses vieux appareils, il convient de se pencher sur son étiquette énergie. Plus celle-ci se rapproche de A, plus l’appareil sera performant. À l’inverse, plus vous vous tendez vers la lettre G, plus l’appareil sera énergivore.

8. Utiliser des ampoules à basse consommation

L’éclairage, c’est 5,6 % de notre facture d’énergie. Pour réduire ce poste de dépense, la première chose à faire est d’éteindre les lumières inutilement allumées. Selon RTE « si tous les Français éteignent une ampoule, cela entraîne une économie de consommation d’électricité de 600 MW soit environ la consommation d’une ville comme celle de Toulouse. » Ensuite, il faut choisir les bonnes ampoules. À l’heure actuelle, il vaut mieux utiliser des Led au lieu des lampes à basse consommation (LBC). Comme le rappelle l’ADEME, « les LED consomment peu d’électricité et durent longtemps (jusqu’à 40 000 heures), ce qui compense leur prix d’achat plus élevé que les LBC. »

9. Mesurer les économies réalisées

Vous avez mis en place des écogestes ? Pour mesurer les économies d’électricité, vous pouvez vous baser sur le suivi de votre consommation proposé par votre fournisseur ou disponible sur votre espace client Enedis (pour les ménages équipés de Linky). Vous pouvez aussi simplement vous reporter à vos factures d’électricité et comparer la consommation sur deux périodes données.

10. Installer des panneaux solaires

L’installation de panneaux solaires vous permet de produire et consommer votre propre électricité photovoltaïque. Vous évitez ainsi d’en soutirer au réseau. De ce fait, vous pouvez faire jusqu’à 70 % d’économies sur la facture d’électricité.

Intéressé.e par l’autoconsommation ?

Confiez votre projet d’installation de panneaux solaires à EDF ENR. Nos experts vous aideront à bien dimensionner le projet pour s’adapter à la superficie de votre toiture, votre consommation et votre budget.
N’hésitez pas à faire une simulation en ligne
pour estimer vos futures économies d’énergie ou à contacter* l’un de nos conseillers au 0 805 550 000 pour échanger autour de votre projet.

*service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h à 13h.

 

FAQ –Pourquoi ma consommation d’énergie augmente-t-elle ? 

La consommation d’énergie peut varier pour de nombreuses raisons, arrivée d’un enfant dans votre famille, achat d’un véhicule électrique, dysfonctionnement d’un appareil électroménager. Pour éviter les mauvaises surprises, le mieux est de mettre en place un suivi de la consommation. Cela fait partie des bonnes habitudes à prendre.

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation