Conseils & Actus
Tout savoir sur la consommation des appareils en veille

Consommation des appareils en veille : on débranche tout ?

Ordinateur, imprimante, télévision… Même en veille, nos appareils consomment de l’électricité. Le mode veille permet aux appareils d’arrêter certaines fonctions de façon temporaire, afin de limiter la consommation électrique et l’usure de l’appareil. La consommation en veille est donc moins importante que lorsque l’appareil est allumé, mais le total de cette énergie dépensée peut avoir un vrai poids sur votre facture électrique et sur l’environnement. Heureusement, des solutions simples existent pour limiter la consommation des appareils en veille. Mais il ne s’agit pas simplement de tout débrancher : certains appareils doivent rester en veille, et d’autres risquent de s’abîmer si vous les débranchez trop brutalement. Alors, pourquoi les appareils en veille consomment-ils autant ? Quels appareils en veille consomment le plus ? Faut-il débrancher tous nos appareils ? Comment faire des économies sur sa facture d’électricité grâce aux appareils en veille ? La réponse de nos experts.

La consommation des appareils en veille en chiffres

L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) a réalisé une étude pour quantifier la consommation des appareils en veille :

  • Chaque foyer posséderait entre 15 et 50 appareils en veille : ordinateur, écran, machine à café…
  • En cumulé, la puissance totale de ces appareils en veille dépasserait souvent les 50 watts. Les appareils en veille font donc perdre au moins 80 € par an à chaque ménage : un chiffre qui pourrait être revu à la hausse selon le cours de l’énergie.
  • Ce chiffre représente plus de 10 % de la consommation électrique moyenne des Français. Il serait donc possible de réduire de 10 % nos factures d’électricité en gérant mieux nos appareils en veille.
  • Nos appareils en veille consomment l’équivalent de 7 ampoules nouvelle génération, qui fonctionneraient 365 jours par an et 24/24h.

Éteints mais branchés, pourquoi les appareils en veille consomment de l’électricité ?

Lorsque vous éteignez votre télévision avec votre télécommande, elle passe en veille pour pouvoir être rallumée rapidement. Ainsi, même éteinte, votre télévision continue de consommer de l’électricité. Il en va de même pour votre ordinateur de bureau, ou pour l’écran auquel il est raccordé. Dans la plupart des cas, un appareil consomme de l’électricité à partir du moment où il est branché, même si vous appuyez sur le bouton “OFF”.

Cette consommation cachée d’électricité est liée à la construction de nos appareils. Dans la plupart des cas, l’interrupteur est situé après le transformateur. C’est le transformateur, branché en permanence, qui consomme de l’énergie : le courant résiduel continue de circuler, même si l’appareil est éteint.

Ces appareils à la consommation cachée

Dans la très grande majorité des cas, les appareils consomment donc de l’électricité lorsqu’ils sont en veille. Pour certains appareils, cette consommation est même doublement cachée. C’est notamment le cas de tous les appareils qui ont un chargeur distinct, notamment les smartphones :

  • On a parfois tendance à laisser les chargeurs de ces appareils sur leur prise, car on s’en sert régulièrement. Pourtant, même lorsqu’il n’est pas branché à un téléphone, un chargeur consomme de l’électricité car le courant résiduel continue de circuler.
  • De même, on profite souvent de la nuit pour charger ces appareils, surtout nos smartphones. Au bout de quelques heures, la batterie sera pleine, mais votre chargeur continuera de consommer de l’électricité, en plus de son courant résiduel. En effet, une fois chargée à 100 %, la batterie de votre smartphone va perdre légèrement de sa charge, et le chargeur va de nouveau entrer en action pour la rétablir à 100 %.

L’un des premiers gestes écoresponsable à appliquer à nos smartphones serait donc de les charger en journée, pour les débrancher une fois la batterie pleine.

Les 5 appareils en veille les plus énergivores

Une étude de l’ADEME a évalué les appareils en veille qui consomment le plus :

  • les ordinateurs fixes
  • les sèche-linges
  • les réfrigérateurs 
  • les téléviseurs
  • les démodulateurs d’antenne satellite

Comment calculer le poids de la veille de vos appareils en veille sur la facture d’électricité ?

Pour connaître la consommation d’un appareil en veille, l’idéal est de se munir d’un wattmètre. En le branchant entre votre prise et l’appareil concerné, vous pourrez connaître la puissance consommée (en watts ou kilowatts) lorsque l’appareil fonctionne ou qu’il est en veille.

Ensuite, multipliez la consommation en veille par le prix au kWh de votre fournisseur d’électricité. Vous obtiendrez ainsi un montant en euros : un bon moyen d’évaluer vos dépenses annuelles liées à la mise en veille, et de faire des économies d’énergie.

Comment éviter et réduire la consommation électrique en mode veille ?

Des appareils récents, plus conformes aux réglementations européennes

Les appareils électriques les plus récents consomment moins que les autres en mode veille. Depuis 2017, une directive européenne limite la consommation des appareils en veille :

  • à 0,5 W pour la plupart des appareils ;
  • à 3 W pour les appareils connectés au web ou à un réseau de données, comme les boxes internet.

N’hésitez donc pas à vérifier la consommation en veille de vos appareils, et à utiliser des appareils conformes aux réglementations.

Débranchez et utilisez des multiprises à interrupteur

La solution la plus évidente pour que vos appareils consomment moins d’énergie en veille est de les débrancher, ou d’utiliser des multiprises à interrupteur. Cette solution peut notamment être utile lorsque vous quittez votre maison.

Attention toutefois :

  • certains appareils (télévision, chaîne Hi-Fi…) supportent mal les surtensions et les coupures brutales. Veillez à bien éteindre ces appareils avant de les débrancher ou d’éteindre votre multiprise. De même, commencez par rallumer la multiprise avant d’allumer vos appareils lorsque vous voulez vous en servir.
  • des débranchements fréquents peuvent user plus rapidement certains ordinateurs.
  • certains appareils doivent rester en veille pour plus de sécurité : c’est notamment le cas des lave-linges, dont le mode veille permet d’éviter les fuites d’eau.

Contrairement aux idées reçues, la plupart des appareils conservent leur programmation après plusieurs jours débranchés. Renseignez-vous lors de votre achat !

Utilisez des gestionnaires d’énergie

Il existe des systèmes intelligents de gestion de l’énergie, qui peuvent vous permettre de faire des économies :

  • Un interrupteur programmable, par exemple, peut rallumer votre box quelques minutes avant votre retour du travail.
  • Il existe des systèmes “coupe-veille” qui stoppent automatiquement l’alimentation de votre ordinateur lorsqu’il s’éteint.
  • Si vous produisez votre propre énergie grâce à des panneaux solaires, un gestionnaire d’énergie permet d’optimiser l’alimentation et l’utilisation de vos appareils.

Que ce soit pour votre portefeuille ou dans une logique de développement durable, vous avez donc tout intérêt à limiter la consommation de vos appareils en veille.

Faites des économies sur votre facture d’énergie grâce à l’autoconsommation solaire

Vous désirez produire votre propre électricité grâce aux énergies renouvelables ? Pour bien dessiner votre projet d’autoconsommation, faites une simulation en ligne des économies d’énergies réalisables.

Vous pouvez également contacter directement un conseiller EDF ENR au 0 805 550 000 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h à 13h).

 

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation