Le Costa Rica, une référence dans l’utilisation des énergies renouvelables

Le_Costa_Rica_ reference_utilisation_ENR

Le Costa Rica, situé en Amérique Centrale, est l’un des pays les plus respectueux de l’environnement du monde. Du 16 juin au 2 septembre 2016, il n’a consommé aucune matière polluante pour sa production d’électricité.

 

Le Costa Rica a totalisé 150 jours de production électrique en ne comptant que sur les énergies renouvelables, d’après une déclaration du fournisseur électrique du pays. Aussi, d’après l’Institut d’Électricité du Costa Rica (ICE), le pays a produit son électricité sans aucune trace de carbone durant 76 jours consécutifs, du 16 juin au 2 septembre dernier.

Plusieurs éléments sont favorables à ce record :

  • le Costa Rica est riche en ressources hydroélectriques. La majorité de son énergie propre vient de ses quatre infrastructures hydroélectriques principales, alimentées par de multiples rivières et d’abondantes pluies saisonnières. L’hydroélectricité à elle seule a produit 80 % de l’électricité costaricienne en août, d’après les données de l’ICE.
  • Sa superficie est très petite : 51 100 km², le Costa Rica est à peine plus grand que la région Bourgogne-Franche Comté, en France. Une poignée de centrales électriques suffit largement à alimenter un territoire de cette taille.
  • Il n’est pas énergivore, ses besoins en électricité sont peu élevés. Le pays de 4,9 millions d’habitants générait à peu près 10 713 gigawatts-heure en 2015, d’après une étude de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes. En comparaison, la France génère 546 000 gigawatts-heure, soit presque 51 fois plus d’électricité, en 2015.

Comme évoqué lors d’un premier article en juin 2015, le Costa Rica est un véritable exemple en matière d’écologie et d’énergies renouvelables. En 2015, il avait tenu 299 jours sans consommer ni pétrole, ni charbon, ni gaz naturel pour produire son électricité. L’hydroélectricité, les éoliennes, le solaire, les installations géothermiques et les centrales biomasses avaient compté pour 98 % de sa production d’électricité totale cette année-là, d’après la commission économique régionale.

Parmi les actions engagées par le Costa Rica en faveur du développement des énergies propres, le dernier en date de grande envergure est le projet hydroélectrique Reventazon de l’ICE, le plus grand projet d’infrastructure publique d’Amérique centrale après le canal de Panama. Les cinq turbines du barrage génèreront chacune 305,5 megawatts, soit assez d’électricité pour alimenter 525 000 foyers.

 

 

Sources : Mashable avec France 24
Crédits photos : EZEQUIEL BECERRA AFP

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00