Des chercheurs allemands inventent le « béton photovoltaïque »

62_actu_beton_pv

Une équipe d’universitaires allemands a en effet réussi à développer un prototype de béton capable de convertir le rayonnement du soleil en courant électrique. 

Ce « béton vert » appelé DysCrete est composé de plusieurs couches de matériaux dont notamment du béton conducteur et, tenez-vous du bien, du jus de groseille ! Les cellules du produit DysCrete fonctionnent grâce aux pigments du jus de groseille qui produisent des électrons au contact du soleil. Ces derniers émettent un courant électrique qui circule dans la couche supérieure du béton. C’est ainsi que ce « béton photovoltaïque » se comporte comme un panneau solaire classique.

Pour mener à bien cette étude très sérieuse, les scientifiques se sont inspirés du principe de la photosynthèse végétale.

Un des atouts non négligeable de ce « béton photovoltaïque » réside dans le fait qu’il réagit à la lumière diffuse et aurait un rendement correct sur des surfaces orientées au nord.

L’objectif des chercheurs est d’atteindre un rendement énergie électrique produite/énergie solaire reçue de 2%. Ce chiffre peut paraître faible, cependant il est à relativiser si l’on considère l’étendue des surfaces potentiellement en jeu. Une future révolution dans le monde du bâtiment et de la construction ?

Avant de penser au déploiement à l’échelle industrielle, ce système soutenu par le ministère de l’environnement Allemand doit encore faire ses preuves et tenter d’améliorer son efficacité.

Sources : Habitat &Technologies

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00