Conseils & Actus

L’écomobilité : voiture électrique, vélo, covoiturage, comment venir au travail en adoptant les mobilités douces ?

Depuis quelques années, les Français ont adopté de nouveaux modes de transport : vélos, trottinettes électriques, covoiturage via des plateformes privées ou mis en place par l’entreprise elle-même… De nombreuses solutions existent pour diminuer son empreinte carbone. Et les bénéfices sont nombreux ! Maintien de la forme physique, création de liens sociaux, économies sur sa facture d’essence…  Comment l’écomobilité s’est-elle inscrite dans les réflexions des français et, plus globalement, des entreprises et de l’État ?

 

La mobilité : un sujet au cœur des réflexions gouvernementales

Comment les Français se déplacent-ils ? C’est l’une des questions que pose la Semaine européenne de la mobilité, chaque année depuis vingt ans. Les modes de transports ont en effet un impact considérable sur notre environnement, local comme global. En septembre 2021, elle opte pour le slogan : « Restez en forme. Bougez durable ». Le ton est donné.

Depuis quelques années, de nombreuses lois sont entrées en vigueur pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. L’objectif majeur ? Réduire, palier par palier, les émissions de C02 et se tourner vers la production d’une énergie propre et renouvelable. Parmi elles, la loi énergie climat pour les bâtiments tertiaires. Ces lois encouragent les entreprises à changer de type de mobilité : soit pour passer d’un véhicule thermique à un véhicule électrique, soit pour basculer d’une mobilité à une autre mobilité, douce. On comptera alors les vélos électriques, les transports en commun…

Les plans urbains des grandes métropoles et les nouvelles réglementations de l’État conduisent donc à de nouveaux modes de vie. Les Français doivent repenser leur quotidien de manière globale et, inévitablement, leurs déplacements.

 

L’écomobilité : un déploiement massif encouragé par l’État et les entreprises

Mise en place de bornes de recharge en villes et en entreprises, primes au covoiturage, primes pour l’achat d’un vélo électrique… De nombreux dispositifs encouragent les entreprises à opter pour une mobilité plus respectueuse de l’environnement. En interne, votre entreprise peut faciliter le passage à l’écomobilité via des outils simples et accessibles.

L’écomobilité : Les aides de l’État pour les entreprises

Différentes subventions de l’État existent pour aider les entreprises à passer à ce type de mobilités :

  • Le bonus écologique : pour les entreprises comme pour les particuliers, l’État récompense par des primes les usagers qui optent pour des véhicules électriques, neufs ou d’occasion.
  • La prime à la conversion : cumulable avec le bonus écologique, cette aide encourage l’achat ou la location d’un véhicule électrique contre une mise à la casse d’un ancien véhicule thermique.
  • Exonération de la taxe sur les véhicules de société et exonération partielle de la taxe sur la carte grise : ces aides permettent aux entreprises souhaitant remplacer leur flotte actuelle de véhicules thermiques par des véhicules électriques de bénéficier d’une réduction des frais associés à la gestion d’une flotte.

Pour en savoir plus sur les taxes imposées par l’État sur les véhicules des entreprises, parcourez cet article du gouvernement.

L’écomobilité : les solutions des entreprises pour les salariés

L’entreprise peut également mettre en place différents outils pour faciliter l’écomobilité en interne :

– Des formations de sensibilisation à l’écomobilité : l’entreprise peut proposer des instants dédiés à l’éthique, l’environnement, le bien être… Et, parmi eux, l’écomobilité trouve habilement sa place. Ainsi, des ateliers participatifs peuvent être réalisés pour sensibiliser davantage les collaborateurs sur les bienfaits d’opter pour les mobilités douces pour leur trajet domicile-travail.

– L’entreprise peut encourager les salariés à covoiturer en les aidant à identifier le ou la collègue habitant près de leur domicile.

– La mise en place de parcs de vélos et de bornes de recharge électriques : si des équipements œuvrant pour la mobilité douce sont directement accessibles et installés sur le lieux de travail, le collaborateur pourra coupler l’utile à l’agréable. Il pourra par exemple recharger son véhicule directement au sein de son entreprise ou encore effectuer son sport quotidien en se déplaçant en vélo tout en ayant l’assurance qu’il trouvera un emplacement dédié et sécurisé pour l’entreposer.

Les services QSE (Qualité Sécurité et Environnement), Ressources Humaines et Communication peuvent collaborer ensemble pour développer des supports de communication internes et externes pour guider les collaborateurs – nouveaux comme anciens – vers les bons réflexes à adopter en matière d’écomobilité.

Le saviez-vous ?

EDF ENR met en place un système de primes au covoiturage pour les collaborateurs qui utilisent leurs véhicules pour se rendre sur leur lieu de travail et en font bénéficier d’autres collaborateurs venant des mêmes zones géographiques. Le siège, situé à Limonest, dispose également de bornes de recharge pour véhicules électriques. Les collaborateurs peuvent ainsi recharger leur véhicule gratuitement sur leur lieu de travail. Enfin, elle propose un forfait vélo pour un abonnement annuel aux vélos de la métropole.

 

 

La mobilité douce au quotidien

  • En entreprise : solutions adaptées aux professionnels

De nombreuses solutions digitales peuvent permettre de faciliter ce passage à l’écomobilité, comme des applications gratuites à télécharger sur son smartphone (personnel comme professionnel). Certaines applications comme Skipr peuvent même centraliser tous les modes de mobilité du salarié : consommation de carburant, frais de location d’un véhicule électrique, frais de recharge à une borne pour véhicules électriques…. En mutualisant toutes ces consommations, le salarié peut facilement naviguer entre ses différents frais et ainsi générer des notes de frais.

La navette entreprise peut également être une solution adaptée aux professionnels. Mise en place par l’employeur, elle permet de regrouper un nombre important de salariés effectuant plus ou moins le même trajet domicile-travail. Ainsi, les salariés n’auront plus qu’à se garer ou à se rendre par des moyens autres au lieu de départ de la navette.

  • Au quotidien : les petits gestes de la vie quotidienne à déployer

De nombreuses villes de France ont mis en place des abonnements de vélos à des prix défiants toute concurrence au regard des prix d’abonnements aux transports en communs : comptez 30€ par an pour Lyon avec le service Vélo’v, 37,20€ pour Paris avec ses Vélib’… À l’année, cela représente de belles économies de frais transports.

Une consommation raisonnée des modes de transports est donc de mise : choisir le train plutôt que l’avion, covoiturer entre proches ou via des plateformes dédiées… Certaines résidences peuvent également mettre à disposition des locataires/propriétaires des véhicules partagés, à se prêter entre voisins.

Les énergies vertes et l’écomobilité : une synergie décarbonée !

Envie d’échanger sur des sujets de mobilité ? EDF ENR s’adapte à vos besoins avec des solutions entièrement modulables. Les ombrières de parking peuvent par exemple allier confort, production d’énergie verte et passage à l’écomobilité avec l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page dédiée.

 

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au 0 809 404 004.

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h (Service gratuit + prix appel)

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
2 minutes 2 minutes
Réalisez votre simulation