Conseils & Actus
Comment bien choisir son kit solaire ?

Autoconsommation ou autonomie, puissance… quel kit solaire choisir ?

Un kit solaire est une installation photovoltaïque qui sert à produire de l’électricité. Ce faisant, vous pouvez réduire votre facture d’électricité. Il existe différents kits solaires photovoltaïques, de différentes puissances, à choisir en fonction de ses besoins. Quel kit choisir ? À quelle puissance ? À quel prix ?

Composition et fonctionnement du kit solaire

Avant de comparer les différents kits photovoltaïques, il convient de faire un point sur la composition et le fonctionnement de ce module solaire.

Un kit solaire est un équipement de production d’électricité. Il est composé de divers éléments :

  • D’un ou plusieurs panneaux solaires photovoltaïques ;
  • D’une structure de fixation ; 
  • De câblage ; 
  • D’un onduleur ou des micro-onduleurs ;   
  • De coffrets de protection solaire ; 
  • De batteries de stockage (optionnel).

Les panneaux photovoltaïques  ?

Un panneau solaire photovoltaïque est constitué de cellules de silicium. Ces dernières vont capter l’énergie émise par les rayons du soleil grâce aux photons présents dans la lumière. En effet, sous l’action du rayonnement solaire, ces cellules photovoltaïques s’activent et produisent un courant électrique continu.  

Dans les kits, vous trouverez aussi les fixations et le câblage nécessaires au raccordement des panneaux solaires avec l’onduleur.  

L’onduleur

Le courant continu n’est pas adapté à un usage domestique. Pour pouvoir être consommé par les appareils électriques, il faut convertir le courant continu en courant alternatif. C’est le rôle de l’onduleur. 

Les coffrets de protection solaire

Certains kits sont aussi équipés d’un tableau de protection solaire AC, qui permet de sécuriser l’ensemble de l’installation solaire. En cas de problème, il vient couper l’installation du kit du réseau électrique pour éviter tout risque d’endommagement ou d’incendie.  

Les batteries de stockage

Enfin, parfois, les kits solaires photovoltaïques incluent des batteries de stockage. Elles permettent de conserver le surplus d’électricité produite afin de la consommer ultérieurement.

Une batterie peut s’avérer particulièrement utile pour :

  • alimenter un site isolé ;  
  • répondre à des usages nomades (alimentation d’un van, d’un camping-car, d’une tiny house, etc.).

Vous pouvez opter pour une seule ou plusieurs batteries, selon vos besoins.

Comment déterminer le kit solaire le plus adapté à ses besoins ?

Si les kits présentent les mêmes composantes, ils n’ont pas tous les mêmes finalités. Quelles sont les différentes catégories que l’on peut retrouver sur le marché ? 

Le kit solaire d’autoconsommation pour toiture

Ce kit solaire s’installe sur la toiture à des fins d’autoconsommation. Il permet souvent de consommer une partie de la production d’énergie photovoltaïque. Le surplus d’électricité produite peut être vendu en à EDF OA (uniquement si le kit a été installé par une entreprise RGE). De cette manière, on peut rentabiliser plus vite l’investissement de départ.  

Bon à savoir : Un kit de panneaux solaires peut aussi être installé sur une toiture plate, avec un système de fixation adéquat, à condition que les panneaux soient fixés de manière à respecter l’angle d’inclinaison optimale et la bonne exposition, et que la toiture puisse supporter le poids de l’installation. 

Le kit solaire au sol

S’il n’est pas possible de procéder à la pose sur votre toit, vous pouvez installer les panneaux photovoltaïques au sol. Les supports de fixation nécessaires sont spécifiques aux installations au sol (ou en toit terrasse) afin d’obtenir l’angle d’inclinaison optimale compris entre 30 et 35° nécessaire pour un rendement optimal. Ces supports peuvent être à fixer ou à lester, en fonction du sol.

Le kit solaire pour lieu isolé

Si l’habitation est située dans un site isolé, le raccordement au réseau public d’électricité n’est pas toujours possible. C’est souvent le cas en montagne.  

Le kit autonome va donc fonctionner à l’aide de batteries afin de puiser dans le stockage d’énergie quand l’ensoleillement n’est pas suffisant pour fournir l’habitation en électricité. Si l’installation et les batteries ne sont pas suffisantes, il est possible d’utiliser un groupe électrogène comme système d’appoint.

Le kit solaire autonome nomade

Ce dernier type de module fonctionne également de manière autonome. Plus légers, ces panneaux sont portables. Ils peuvent être emmenés partout avec vous et être raccordés à des batteries. 

L’objectif ? Répondre à des besoins ponctuels. Ainsi, ils servent lors d’un festival, d’une journée à la plage, pour camper dans la nature, etc.   

Comment bien choisir son équipement ?

Pour choisir son kit, il faut d’abord déterminer si votre installation sera autonome ou en autoconsommation. Ensuite, vous pourrez estimer la puissance nécessaire à vos besoins.

L’usage : kit solaire autonome ou kit solaire autoconsommation ?

L’autoconsommation permet de consommer une partie ou la totalité de l’énergie produite par l’installation solaire du kit. Cela implique, la plupart du temps, d’être raccordé au réseau public de distribution d’électricité d’Enedis. En effet, en étant raccordé au réseau, il est possible de contrebalancer le manque de production solaire. 

Si votre habitation n’est pas raccordée au réseau, il faudra opter pour un modèle autonome. En effet, un logement autonome en électricité ne sera pas relié au réseau de distribution électrique, et va consommer uniquement l’énergie qu’il produit. 

Comme le logement n’est pas relié au réseau, cela signifie qu’il ne peut pas s’approvisionner auprès de ce dernier en cas de manque. Il est donc essentiel de calculer avec précision les besoins énergétiques du logement, au risque de se retrouver sans courant. Nous l’avons vu, ce type de kit fonctionne avec des batteries et peut être soutenu par un groupe électrogène. 

Panneaux monocristallins ou polycristallins ?

Le rendement d’un panneau solaire va être plus ou moins important en fonction du type de panneau : monocristallin ou polycristallin. La principale différence entre ces deux panneaux réside dans la conception :

  • Le panneau monocristallin est constitué de cellules composées d’un unique cristal de silicium ;  
  • Le panneau polycristallin est constitué de plusieurs cristaux de silicium.

Bien qu’un peu plus cher, un panneau monocristallin offre un rendement supérieur à un panneau polycristallin. Le prix de l’achat et de la pose de 3 kWc de panneaux monocristallins se situe aux alentours de 8 500 €. A titre de comparaison, il faut débourser 6 500 € environ pour la même puissance avec des panneaux solaires polycristallins.*

*Source : Izy by EDF

Comment déterminer la bonne puissance ?

La puissance des panneaux solaires correspond à la production électrique possible sous un ensoleillement maximum. En fonction de la région d’installation, 1 kWc peut produire entre 850 kWh et 1350 kWh d’électricité à l’année.

 

Il faudra mettre en balance la capacité de production avec vos besoins réels.

Pour estimer votre consommation, vous pouvez multiplier la puissance en watts de tous vos appareils par leur durée d’utilisation quotidienne. Une fois tous ces calculs effectués, il vous faudra les additionner, afin d’obtenir votre consommation globale quotidienne. Pour obtenir votre consommation annuelle, il vous faudra multiplier par le nombre de jours d’occupation du logement. 

Ensuite, afin de calculer la puissance totale nécessaire, divisez votre consommation annuelle en kWh 0,85. Vous obtiendrez la puissance idéale en Wc.  

On utilise un facteur de conversion de 0,85 car la production d’énergie dépend du rayonnement solaire. Par exemple, par temps gris, le rendement des panneaux diminue. Cela permet de se prémunir des aléas de la météo. C’est particulièrement important pour choisir la puissance d’un kit autonome pour site isolé.

Plus simple encore, vous pouvez consulter votre consommation journalière sur votre espace client lié à votre fournisseur d’électricité ou sur .

Peut-on installer soi-même un kit solaire ?

Oui, la plupart des modules nomades ou certains modules au sol ou de toiture sont vendus comme des solutions clé en main. Pour s’en servir, il suffit de poser le kit et de le brancher. Attention, toutefois, en fonction de la puissance installée, il est nécessaire de réaliser des modifications au tableau électrique et de faire passer un COnsuel.

A l’inverse, pour une installation solaire en toiture, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En premier lieu, cela vous assure une installation sécurisée. En outre, cela vous permettra aussi de profiter d’assurances supplémentaires comme :

  •  la garantie parfait achèvement, qui offre une protection sur 1 an ;  
  •  la garantie biennale, qui offre une protection sur 2 ans. 

En outre, passer par un professionnel vous permet de bénéficier des aides à l’autoconsommation.

Quel est le prix d’un kit solaire ?

Le prix d’un kit d’autoconsommation solaire varie en fonction de sa puissance. Pour un petit système photovoltaïque nomade, quelques centaines d’euros peuvent suffire. En revanche, pour une installation de 3 kWc, il faudra prévoir entre 7 000 € et 14 000 €. 

A cela, s’ajoute le prix des batteries.

Financer l’achat de son kit solaire : les aides à l’autoconsommation

Il existe 3 aides mises en place par l’État pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques : 

  • La prime à l’autoconsommation ;
  • L’obligation d’achat ;
  • La TVA à 10 %.

La Prime à l’autoconsommation

La prime à l’autoconsommation est une aide d’Etat. Elle vise à encourager les ménages à installer des panneaux solaires sur leur toit. Le versement s’opère sur une période de 5 ans. Elle est octroyée sous certaines conditions : 

  • L’installation des panneaux doit avoir été faite sur une toiture (et non au sol) ; 
  • L’installation doit être réalisée par un professionnel RGE Quali PV ; 
  • La puissance électrique de l’installation solaire ne dépasse pas les 100 kilowatts-crêtes (kWc). 

Son montant varie en fonction de la puissance du kit solaire. 

Source : Site officiel de la Commission de Régulation de l'Energie

Source : Site officiel de la Commission de Régulation de l’Energie

L’obligation d’achat  

L’obligation d’achat solaire est un dispositif du gouvernement pour accélérer la transition énergétique. Il oblige EDF OA à acheter l’électricité produite par des centrales renouvelables en France. Ce contrats peuvent courir sur une durée maximale de 20 ans.  

Le prix du kWh d’électricité est fixé par l’Etat. Il varie selon :  

  • La puissance en kWc ;  
  • Les modalités de vente.

Attention : Pour cumuler le tarif d’achat et la prime à l’autoconsommation, il faut impérativement opter pour la vente du surplus. En vente totale, on ne peut pas bénéficier de la prime à l’investissement.  

La TVA à taux réduit  

Un taux de TVA réduit s’applique aux petites installations photovoltaïques. Pour obtenir une TVA avec un taux à 10 %, la seule condition concerne la puissance nominale. Celle-ci ne doit pas dépasser les 3 kilowatts-crêtes. Au-delà des 3 kilowatts-crêtes, le taux de la TVA est porté à 20 %.

Faites vous accompagner dans vos projets d’installation photovoltaïque

Vous voulez vous lancer dans l’autoconsommation mais vous ne savez pas trop pour quelle solution opter. Panneaux solaires au sol ou en toiture ? Afin de savoir quel dispositif vous convient le mieux, pensez à faire une simulation en ligne.

Vous pouvez également contacter* directement à un conseiller EDF ENR au 0 805 550 000. Celui-ci vous donnera une idée des solutions qui s’offrent à vous.

 

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00. 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
2 minutes 2 minutes
Réalisez votre simulation