L’île de la Réunion, un modèle à suivre dans le déploiement des énergies renouvelables

La Réunion, précurseur dans le développement des énergies renouvelables
  • Les énergies renouvelables représentent 36% de la production électrique :

Le groupe EDF, dans le cadre de sa stratégie CAP 2030, a pour ambition d’accélérer sur tous les territoires le développement des énergies renouvelables et de promouvoir un mix de production d’électricité bas carbone.

Aujourd’hui, l’île de La Réunion fait figure de pionnière dans la mise en oeuvre du programme de transition énergétique. En effet, les énergies renouvelables représentent aujourd’hui plus du tiers de la production électrique. En 2015, elles couvraient 36% des besoins. Cette performance s’appuie sur trois ressources naturelles qui présentent actuellement les meilleurs potentiels énergétiques exploitables : l’eau, la biomasse (avec la bagasse, résidu du broyage de la canne à sucre) et le soleil.

L’hydroélectricité, (17,5 % de la production en 2015) et la bagasse (9% de la production en 2015) constituent les deux principales sources locales d’électricité verte. Avec une production de 8,5% du mix énergétique, le photovoltaïque arrive à la 3ème position. C’est la source d’énergie renouvelable qui a connu la plus forte augmentation : + 44% entre 2011 et 2015.

La loi sur la transition énergétique et la croissance verte ainsi que le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE Réunion) fixent l’objectif ambitieux de porter la part des énergies renouvelables à 50% d’ici à 2020, puis à 100% en 2030 sur l’île.

 

  • Des solutions innovantes dans le solaire grâce au stockage : 

En matière d’innovation, EDF mène des expérimentations sur différentes technologies de stockage d’énergie. L’enjeu est de compenser l’instabilité créée par les productions intermittentes du photovoltaïque et l’éolien. L’objectif complémentaire est de développer des solutions d’alimentation électrique autonomes et 100% renouvelables, par exemple pour les zones d’habitat isolé.

Dans les faits, une batterie d’une capacité de 1 MW, a été installée en 2010 sur la commune de Saint- André à titre expérimental. Ce stockage d’énergie, l’un des plus importants actuellement en fonctionnement industriel en Europe, est aujourd’hui pleinement opérationnel.

Pour continuer de progresser, et viser le palier de 35% inscrit pour 2018 dans le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) de La Réunion, EDF prépare l’implantation, avec d’autres industriels, d’un parc de batteries de forte capacité (5 MW) à pilotage centralisé. La solution étudiée, dont le site reste à définir, utilisera des technologies très innovantes. Elle nécessitera une adaptation du système électrique, avec une intelligence artificielle spécifique. Ce projet sera lancé courant 2016.

Source : EDF

Crédit photo : ©Reun’Loc – 2015 

A lire aussi

  • Retrouvez-nous à la Foire de Lyon 2015 !

    Evénement incontournable de la région Rhône-Alpes, EDF ENR participe à la prochaine édition de la Foire de Lyon organisée du 20 au 30 mars à Eurexpo. Venez découvrir en exclusivité le [...]

  • Quand_le_solaire_contribue_a_humanitaire_EDFENR

    Quand le solaire contribue à l’aide humanitaire

      Pour approvisionner en énergie les camps médicaux d’urgence qu’elle met en place dans différents endroits de la planète, l’ONG Médecins Sans Frontières se tourne de plus en plus [...]

  • L’énergie solaire se mobilise à Aix-les-Bains

    Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire réuniront, le mardi 16 septembre 2014 à Aix-les-Bains, les principaux intervenants du marché du solaire thermique en France. Ministères, organisations [...]

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00