Une maison autonome en électricité : c’est possible ?

Maison dans le sud de la France avec panneaux solaires

La maison autonome en électricité, la maison du futur ? Fin des factures d’énergie, meilleure empreinte environnementale… Si ce modèle de logement séduit de plus en plus de Français, il n’est pas sans contraintes. Avant de vouloir se lancer dans la construction d’une maison complètement autonome en électricité et de s’émanciper du réseau électrique, il est nécessaire de considérer tous les aspects d’un tel projet. Qu’est-ce qu’une maison autonome en électricité ? Est-elle réellement rentable pour votre foyer ?

Autonomie et autoconsommation : quelles différences ?

Produire soi-même son électricité pour alimenter son foyer permet d’être plus autonome, mais ne signifie pas que l’on vit dans une maison autonome en électricité. Il est important de différencier l’autonomie et l’autoconsommation.

Aujourd’hui, un foyer peut couvrir une partie de ses besoins en électricité. Le plus souvent, il fait appel à une solution performante comme des panneaux photovoltaïques. Ces derniers s’installent sur un espace inutilisé de l’habitation (sur la toiture ou au sol) et utilisent une ressource naturelle et gratuite – le soleil – pour produire de l’énergie solaire. Cette énergie est ensuite transformée en courant alternatif qui vient alimenter les appareils électriques de la maison. Le fait de consommer sa propre énergie produite sur place porte un nom : l’autoconsommation.  

L’autoconsommation présente de nombreux avantages, à commencer par la possibilité de limiter son empreinte écologique. L’énergie solaire constitue en effet une énergie propre, non polluante et qui ne dégage pas de gaz à effet de serre. L’autoconsommation permet également de devenir propriétaire d’une partie de son électricité : vous êtes ainsi libre de l’utiliser en temps réel pour alimenter vos équipements, la stocker, ou la vendre. À la clé : des économies conséquentes et l’occasion de réduire votre facture d’électricité.

La quantité d’énergie solaire produite par les panneaux photovoltaïques dépend des conditions techniques, météorologiques et géographiques. Lorsqu’elle n’est pas injectée directement dans votre foyer, il est possible de la stocker via un ballon d’eau chaude ou dans des batteries afin d’être consommée plus tard.

Au contraire, une maison autonome en électricité (ou autosuffisante) implique une totale indépendance au réseau de distribution électrique. En clair, votre foyer n’est plus relié à un réseau d’électricité et ne consomme alors que l’énergie qu’il a produite avec ses équipements sur place. Un projet intéressant, mais qui n’est pas sans difficulté.

>  À lire aussi : Autoconsommation électrique : ce qu’il faut savoir avant de produire son énergie

Peut-on produire totalement son électricité ?

Pour un particulier, il est complexe de produire toute son électricité en autonomie et de s’émanciper complètement d’un réseau d’électricité. Cela est possible dans de rares cas, notamment les sites isolés qui connaissent exactement leurs besoins. Toutefois, construire une maison 100 % autonome en électricité impose plusieurs contraintes, à commencer par son coût d’investissement.

Le coût et la taille des installations

Contrairement à une installation en autoconsommation, être complètement autonome en électricité demande de prévoir des équipements plus importants et de dimensionner ses panneaux pour qu’ils couvrent l’ensemble de ses besoins. Cela demande de connaître avec exactitude ses besoins en électricité.

La raison ? Une maison autonome doit pouvoir couvrir tous les besoins des habitants, ce qui inclut les appareils électroniques, l’éclairage et le chauffage. Il faut également s’équiper en batteries afin de stocker l’énergie solaire pour la consommer la nuit. L’achat des équipements, leur entretien et la maintenance représentent ainsi un coût important pour les particuliers. De plus, en cas de dysfonctionnement des installations, le réseau national électrique ne peut pas prendre le relais.

  Le saviez-vous ?

La plupart des kits en autoconsommation proposés sur le marché ne sont pas adaptés aux sites isolés, non raccordés au réseau électrique. De plus, en disposant d’une installation solaire qui n’est pas raccordée, vous n’êtes pas éligible à la prime à l’investissement.

 

 

>  À lire aussi : Une prime pour encourager l’autoconsommation solaire !

Le stockage

La contrainte du stockage se pose également. Une maison autonome en électricité dépend entièrement de ses équipements. L’inconvénient d’un tel système ? L’énergie disponible est souvent plus rare en hiver qu’en été, et le soleil reste une ressource irrégulière et variable.

Si un foyer surproduit au printemps/été, il doit stocker ce surplus d’énergie dans des batteries, afin de pouvoir la consommer plus tard. Ce système a toutefois ses limites : le stockage par batterie demande un investissement très important et un grand espace. Pour les particuliers, cette solution de stockage coûteuse n’est pas la plus intéressante.

Une des solutions pour les particuliers équipés en panneaux solaires est d’effectuer le stockage de l’électricité grâce au stockage de l’eau chaude sanitaire. Au lieu d’injecter l’électricité sur le réseau, le surplus va alimenter une résistance électrique chargée de chauffer une réserve d’eau.

  Bon à savoir

À l’heure actuelle, EDF ENR développe de futures solutions de stockage qui seront associées aux installations photovoltaïques.

 

 

Pour un particulier, construire une maison 100 % autonome en électricité demande un investissement important et n’est pas la solution la plus rentable. Pour couvrir en partie ses besoins électriques, réaliser des économies et gagner en indépendance, l’autoconsommation reste la solution la plus intéressante pour un foyer.

  Envie de maîtriser votre facture d’énergie ?

Pensez à l’autoconsommation photovoltaïque et produisez votre propre électricité grâce aux panneaux solaires avec EDF ENR.
Bénéficiez d’une étude personnalisée et gratuite en quelques clics et posez-nous toutes vos questions.

 

 

A lire aussi

  • Une fleur pour illuminer Paris

    La smartflower d’EDF ENR sera présente sur les Berges de Seine lors de l’exposition « Paris de l’avenir », organisée dans le cadre de la COP21 (Conférence internationale sur les

Demandez une étude personnalisée

Vous êtes

ParticulierProfessionnel

En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.

Sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.