Conseils & Actus

Maison écologique : comment améliorer sa performance énergétique ?

©EDF ENR - MARS VIDEOS

Plus saine, plus économe, plus confortable… Considérée comme la maison du futur, la maison écologique présente de nombreux avantages, à commencer par la réduction de vos factures d’énergie, l’amélioration de votre qualité de vie et le choix d’un habitat plus respectueux de l’environnement. Vous souhaitez agir à votre tour pour la transition écologique et rendre votre maison plus verte ? Découvrez nos conseils.

Maison écologique : de quoi parle-t-on ?

Pour construire ou rénover une maison écologique, quelques règles sont à suivre.

Un habitat respectueux de l’environnement dès les premiers travaux

Pour être écologique, votre maison doit tenir compte de plusieurs éléments au moment de sa construction ou de sa rénovation. Des techniques de construction au choix des matériaux, en passant par l’isolation et l’optimisation de la performance énergétique : tout doit être considéré. Et cela commence dès le cahier des charges : les travaux et la quantité de matériaux nécessaires doivent par exemple être soigneusement planifiés en amont afin d’éviter tout gaspillage et générer le moins d’énergie et de déchets possible.

Le choix des matériaux

La construction d’une maison écologique emploie des matériaux non toxiques et respectueux de l’environnement et de votre santé, comme le bois, le béton biosourcé ou recyclé, l’argile expansée… Les éco-matériaux sont fabriqués dans le respect de normes strictes et peuvent être issus du recyclage ou conçus à partir de ressources à l’impact environnemental faible. Leurs avantages ? En plus d’être durables et réutilisables, ils limitent les risques d’allergie et d’intoxication.

©EDF - KITZCORNER - SHUTTERSTOCK

©EDF – KITZCORNER

Pour les revêtements muraux, il existe notamment des peintures, colles et vernis écologiques et bio qui ne comportent pas (ou peu) de résines d’origine pétrochimique. Pour les repérer, ces produits sont certifiés par le label NF 130 Environnement (ou Écolabel). Côté sols, le parquet en bois issu de forêts locales et non traité chimiquement, les pierres naturelles comme le grès ou l’ardoise, le carrelage en terre cuite sont autant d’options à privilégier pour une maison plus verte.  

Une autre solution écologique consiste à récupérer les matériaux usés lors de la rénovation (cadres de fenêtre, etc.) pour les utiliser comme éléments de décoration.

L’isolation

Une maison écologique doit avoir une excellente isolation afin de limiter les déperditions thermiques. Pour les murs, il existe des isolants naturels, renouvelables et recyclables et aux performances thermiques reconnues. Parmi eux : la laine de mouton, le lin, la paille, la ouate de cellulose ou encore le liège. Pour la toiture, des matériaux comme la terre cuite ou le chaume sont souvent utilisés.

©EDF - ARTURS BUDKEVICS - SHUTTERSTOCK

©EDF – ARTURS BUDKEVICS

Les bonnes pratiques

Dans une démarche respectueuse de l’environnement, d’autres bonnes pratiques peuvent être mises en œuvre pour une maison plus verte :

  • L’utilisation de produits recyclés, ou la récupération de meubles d’occasion afin de limiter la fabrication de nouveaux objets.
  • L’installation d’appareils peu gourmands en énergie ou en eau.
  • La récupération de l’eau de pluie et de l’eau usée des salles de bain.


L’autoconsommation pour produire et consommer une énergie locale et responsable

Pour améliorer sa performance énergétique, une maison écologique peut miser sur les énergies renouvelables. Et quoi de plus écologique que de produire et consommer sa propre électricité ? De plus en plus plébiscitée par les foyers français, l’autoconsommation photovoltaïque constitue une excellente solution pour réduire sa facture d’énergie et agir pour la planète.

Parmi les solutions d’autoconsommation existantes, l’une des plus accessibles et efficaces consiste à installer des panneaux solaires chez soi, sur votre toiture ou dans votre jardin. Cet équipement vous permet de produire votre propre électricité verte et de la consommer directement. En cas de surplus, pas de gaspillage : il est possible de la stocker via le ballon d’eau chaude ou de la vendre au réseau public. Autre avantage : vous bloquez le coût de votre kWh face aux variations des prix de l’électricité fixés par les fournisseurs.

©EDF ENR – MARS VIDEOS

Notez qu’un projet en autoconsommation est dimensionné par rapport à la consommation électrique de votre foyer. Vos besoins peuvent ainsi considérablement varier selon le niveau d’isolation de votre habitation. C’est pourquoi nous vous recommandons en premier lieu de bien isoler votre maison : cela vous permettra d’économiser davantage d’énergie et d’optimiser votre consommation.

Pour une maison neuve, il est également compliqué d’analyser sa consommation avec précision. Un projet solaire se réalise dans un second temps, après quelques mois d’utilisation des appareils électriques.

  Le saviez-vous ?

L’État propose plusieurs aides financières comme la prime à l’investissement pour vous encourager à installer des panneaux solaires sur votre toit, toit-terrasse ou dans votre jardin.

 

 

> À lire aussi : Installation de panneaux solaires : à quelles aides avez-vous droit ? (2021)

  Vous souhaitez rendre votre maison plus écologique en améliorant sa performance énergétique et en installant des panneaux solaires ?

Avant de vous lancer dans une démarche d’autoconsommation, il convient d’évaluer la faisabilité de votre projet. Réalisez un bilan gratuit et personnalisé avec l’un de nos Conseillers Solaires EDF ENR et estimez les économies que vous pourrez réaliser avec nos solutions photovoltaïques.

 

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au 0 809 404 004.

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h (Service gratuit + prix appel)

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
2 minutes 2 minutes
Réalisez votre simulation