La mer du Nord bientôt agrémentée d’une ferme solaire flottante

Les Pays-Bas projettent d’installer 2 500m² de panneaux solaires flottants en mer du Nord, à côté du plus grand parc éolien offshore.

Un projet de ferme solaire implantée en mer du Nord voit le jour aux Pays-Bas. Un consortium de six entreprises et centres de recherche, emmené par Oceans of Energy, souhaite développer d’ici 2021 une ferme solaire de 2 500 m² au milieu des éoliennes situées en mer du Nord. L’objectif est de pouvoir avoir de l’énergie verte même dans les pays où l’espace se fait rare.

 

L’eau, nouvelle perspective de développement pour le solaire

Face au besoin croissant d’énergies renouvelables et à l’espace venant à manquer, le gouvernement néerlandais se tourne vers l’océan. Le secrétaire d’Etat à la Mer du Nord Philippe De Backer (Open Vld) souhaite installer des panneaux photovoltaïques sur des îles flottantes en mer du Nord.

Le consortium souhaiterait amarrer les panneaux solaires entre les éoliennes existantes en mer du Nord afin de les connecter aux mêmes câbles pour transporter l’énergie produite aux utilisateurs, explique Reuters. Cette ferme solaire offshore sera financée à hauteur d’1,2 million d’euros par le gouvernement néerlandais selon cette même source.

« La Mer du Nord joue un rôle crucial dans notre politique énergétique et a le potentiel de devenir une ferme solaire géante », précise M. De Backer.

Une phase test d’ici cet été

Avant d’en arriver là, un premier projet pilote, qui comprend 30m² de panneaux solaires, sera implanté à 15 km au large de La Haye. Il permettra de tester l’équipement et l’impact de la mer sur les panneaux solaires ainsi que les retombées en termes de production d’électricité.

« Au large, l’eau de mer procure un bon système de refroidissement et l’ensoleillement est plus important », explique Wilfried van Sark, un chercheur de l’Université d’Utrecht qui participe au projet.

Cependant les conditions maritimes difficiles impacteront la ferme solaire offshore. Les panneaux solaires seront parfois recouverts par la mer et devront lutter contre les courants marins. Ce projet pilote permettra donc de tester l’équipement et d’évaluer plus encore l’impact de ces aléas climatiques.

L’Université d’Utrecht précise qu’elle espère avoir un gain de 15% en termes de production d’énergie par rapport aux panneaux solaires implantés sur terre. Les panneaux offrent un plus grand rendement en mer que sur terre, car ils sont notamment moins exposés aux nuages.

 

Source : L’Usine Nouvelle

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectée par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.