Un module photovoltaïque flexible et transparent

Solutions photovoltaïques souples et transparentes

Lors du salon parisien Viva Technology, une start-up taïwanaise a présenté pour la première fois en France son module solaire souple et transparent. Cette invention, issue d’une technologie innovante, permettrait par exemple de recharger un iPhone 6 et serait déclinable sur de nombreux supports

Fondée par le physicien Min-Hung Hsu, la start-up Flexwave a mis au point un module solaire transparent grâce à la technologie ‘Flexible Waveguiding Photovoltaics’ (FWPVs). Il s’agit d’un système de guidage d’ondes qui ont des propriétés mécaniques flexibles. Le module est constitué d’un mélange de cellules solaires de silicium et du polydimethylsiloxane (un polymère utilisé dans la composition des colles, de certaines huiles ou comme agent anti-moussant). Cet assemblage donne une consistance de silicone au produit.

Les rayons lumineux se dispersent lorsqu’ils frappent la surface du module et se diffusent vers les cellules solaires installées sur les côtés de celui-ci. Cette configuration permet de conserver la flexibilité de l’ensemble.

Le prototype principal, de la taille d’une feuille A5, contient 6 cellules solaires et peut charger un iPhone 6, si exposé pendant 4 heures au soleil. Sa position a été conçue pour que l’efficacité ne diminue pas lorsque le module est incliné. A 60 degrés, le produit de Flexwave peut toujours délivrer 80% de sa puissance. « Notre produit fonctionne à la verticale. Cela permet d’imaginer des murs recouverts de modules photovoltaïques transparents. Il y a en plus une dimension esthétique. Les couleurs peuvent changer, cela peut-être assez beau »,  commente le fondateur physicien.

L’entreprise a débuté des tests avec l’entreprise Pebble qui produit des montres connectées. Elle essaie aussi d’intégrer de nombreux capteurs et travaille sur un prototype de 12 x 12 cm, d’une épaisseur de 1,5 cm, qui produit 24 heures d’énergie pour les balises des objets connectés de l’entreprise Estimote. Mais la start-up a aussi d’autres projets en tête. « Ces cellules solaires peuvent être installées sur des voitures électriques », note  Min-Hung Hsu.

 

Sources : industrie & technologies

©SCHOTT AG (photo : tesa)

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00