Conseils & Actus
Arnaque aux panneaux solaires : les pièges à éviter

Les différentes arnaques aux panneaux solaires et comment s’en protéger

Un projet d’autoconsommation solaire permet d’agir en faveur de la transition énergétique et d’économiser jusqu’à 70 % sur la facture d’électricité. C’est pourquoi, de plus en plus de ménages souhaitent se lancer et installer des panneaux photovoltaïques sur leur toit. Si l’autoconsommation est assortie d’un grand nombre d’atouts, elle a malheureusement attiré des entreprises peu scrupuleuses. Panneaux solaires remboursés à 100 % par l’État, accessibles à 1 €, possibilité de devenir autonome en électricité, crédit à la consommation… De nombreuses fausses informations circulent aujourd’hui sur l’autoconsommation et l’achat de panneaux solaires. Quelles sont les pratiques commerciales abusives en matière d’autoconsommation ? Comment repérer une arnaque aux panneaux solaires photovoltaïques ? Comment se faire accompagner lorsque l’on a été victime d’une escroquerie ? Voici de quoi vous aider à démêler le vrai du faux.

Panneaux solaires gratuits ou à 1 euro : attention arnaque

Avant de vous lancer dans l’autoconsommation, il convient de faire attention aux offres que l’on vous propose. En effet, des entreprises peu scrupuleuses font croire qu’il est possible de bénéficier :

  • de panneaux solaires financés intégralement par l’État ou par votre mairie
  • de panneaux solaires à 1 €.

Il s’agit de l’arnaque aux panneaux solaires la plus courante.

C’est faux. Aucun dispositif ne prend en charge intégralement l’achat et l’installation de vos panneaux solaires. Il en va de même pour un dispositif avec un reste à charge de 1 €. Ces arnaques aux panneaux solaires sont souvent des crédits à la consommation déguisés avec des taux d’intérêt très élevés.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucune aide à l’autoconsommation. Au contraire, il existe des subventions pour l’achat de panneaux solaires comme la prime à l’autoconsommation pouvant aller jusqu’à 2 500 € ou la vente du surplus solaire en obligation d’achat. Ces dispositifs totalement légaux permettent de minimiser le prix des panneaux solaires. Ainsi, vous pouvez rentabiliser plus vite votre investissement photovoltaïque.

Le crédit douteux

Il est tout à fait possible d’avoir recours à un crédit bancaire pour financer ses panneaux solaires. Toutefois, il faut faire très attention aux modalités du prêt. En effet, des entreprises mal intentionnées pourraient vous proposer des crédits avec des taux très élevés ou sur une durée très longue.

Avant de souscrire un crédit, faites un point avec votre conseiller bancaire qui vous aidera à évaluer votre capacité d’emprunt. Ainsi, vous éviterez tout risque de surendettement.

Le démarchage pour vous vendre des panneaux photovoltaïques

Certaines entreprises font du démarchage téléphonique pour attirer des clients. Il faut savoir que cette pratique est interdite par la loi n°2020-901 du 24 juillet 2020 visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux. Si quelqu’un vous appelle pour vous proposer une installation solaire alors que vous ne l’avez pas sollicité, préférez raccrocher.

Bon à savoir : Attention aux pratiques commerciales trompeuses !

Certaines sociétés frauduleuses se font parfois passer pour des entreprises sérieuses comme EDF ENR ou pour des collectivités locales. Cette arnaque vise à tromper le consommateur. Ces fraudeurs jouent sur la notoriété de structures privées ou publiques pour être plus crédibles.
Ne tombez pas dans le piège ! EDF ENR ne pratique pas le démarchage téléphonique ni physique. Nous vous contactons uniquement si vous avez au préalable manifesté votre intérêt pour une installation solaire ou demandé un bilan gratuit via notre simulateur en ligne ou celui d’un de nos partenaires. Notre seul partenaire distributeur agréé est la société SPVE sur le marché des professionnels. En cas de doute sur l’identité de votre interlocuteur, contactez-nous au 0 805 550 000.

 

Des promesses d’autonomie complète

Certaines entreprises vous proposent de multiplier les panneaux solaires sur le toit pour couvrir 100 % de vos besoins en énergie. À la clé ? La promesse d’une autonomie totale en énergie. Mais, ne plus payer de facture d’électricité grâce aux panneaux solaires, c’est possible ? Pas vraiment. Si l’idée d’être totalement indépendant et de ne plus avoir de facture d’électricité à payer fait rêver, en pratique, elle est plus complexe à mettre en œuvre. Il existe en effet une différence entre autonomie totale et autoconsommation.

L’autonomie implique une totale indépendance au réseau de distribution électrique. Une maison autonome ne peut alors consommer que l’électricité qu’elle produit. Ce projet d’ampleur n’est pas sans contraintes. Il demande de connaître exactement ses besoins et implique de faire appel à des solutions de stockage comme les batteries. Enfin, en cas de dysfonctionnement de vos installations, le réseau électrique ne pourra pas assurer le relais.

L’autoconsommation, en revanche, consiste à produire une partie de son électricité soi-même et de la consommer directement sur place (appareils électriques, stockage d’eau chaude sanitaire). Le surplus d’électricité non consommée peut également être vendu au réseau par le biais d’un contrat d’obligation d’achat. L’installation de panneaux solaires chez soi pour un projet d’autoconsommation peut ainsi vous permettre de réaliser jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture d’électricité, à conditions de changer vos habitudes de consommation et d’optimiser pleinement votre production, notamment grâce à un gestionnaire d’énergie.

Arnaque panneau solaire : les bons réflexes pour ne pas être victime

Les escroqueries aux panneaux solaires sont fréquentes. Et malheureusement, les fraudeurs redoublent souvent de créativité pour piéger les consommateurs. Comment ne pas être victime des arnaques pratiquées par certains installateurs de panneaux solaires ?

Ne jamais signer un devis sans étude préalable

La pose de panneaux solaires ne peut être envisagée qu’avec une étude menée au préalable. En effet, les panneaux photovoltaïques doivent pouvoir répondre à vos besoins et pour cela, il faut prendre en compte les spécificités de votre logement. Ensoleillement de la région, orientation de la toiture, pente du toit, tout cela influe sur votre futur projet photovoltaïque.

Sans étude personnalisée, même si l’offre paraît alléchante, ne signez rien sur le coup. Vous risqueriez de faire installer une centrale solaire inadaptée à votre consommation.

Ne pas céder au démarchage téléphonique

On l’a dit le démarchage téléphonique, sans demande d’informations remplie au préalable, n’est plus autorisé par la loi. Si on vous sollicite au téléphone, raccrochez !

Se méfier de l’interlocuteur

Certains escrocs n’hésitent pas à se faire passer pour des agents de l’État ou des collectivités publiques et vous expliquent que les panneaux solaires sont devenus obligatoires. C’est totalement faux ! Si vous faites face à une telle situation, ne donnez pas suite.

Bon à savoir : Cette technique de fraude est aussi employée fréquemment dans les arnaques aux CEE (Certificats d’Économies d’Énergie), une aide à la rénovation. A ce titre, les travaux d’installation de panneaux solaires ne sont pas concernés par les CEE. Pour engager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique, les écodélinquants se font passer pour des fonctionnaires territoriaux. Comme l’installation de panneaux photovoltaïques, les travaux d’isolation ou de remplacement de la chaudière ne sont jamais obligatoires pour les ménages ! Ne signez rien.

Consulter les avis en ligne

Si une entreprise vous paraît suspecte ou si vous souhaitez vous assurer de son sérieux, des avis en ligne laissés par les clients sur des sites fiables et certifiés comme « Avis vérifié » peuvent vous aiguiller.

Prêter attention au délai de rétractation

Avant de signer un devis ou un bon de commande, pensez à vérifier que la date et le délai de rétractation légal de 14 jours soient précisés.

Reporter les écodélinquants à la DGCCRF

Pour vous protéger et protéger le reste des consommateurs, en cas de suspicion de fraude, vous pouvez reporter l’entreprise en question à la saisir la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Cet organisme viendra vérifier les pratiques professionnelles de la société que vous avez reportée.

Regarder les certifications de l’installateur professionnel

Pour bénéficier des aides aux panneaux solaires, comme le prévoit l’Arrêté du 6 octobre 2021, et pour s’assurer d’une installation de bonne qualité, il est nécessaire de passer par un installateur disposant au moins d’une de ces qualifications :

  • Qualifications délivrées par Qualit’ENR ;
  • Qualifications délivrées par Qualibat ;
  • Qualifications délivrées par Qualifelec ;
  • Certifications délivrées par Certisolis TC (Marque AQPV).

Ces certifications sont en effet un gage de qualité des installations photovoltaïques de petites et moyennes tailles. Cette mesure atteste des compétences de l’artisan en la matière et vise à limiter le nombre de contre-références.

Mais alors, comment reconnaître un installateur non qualifié ? Il suffit simplement de demander au professionnel qui intervient chez vous de vous montrer sa certification. Pensez à vérifier la date de validité de la certification et son domaine d’application.

Faire appel à un prestataire de confiance

Pour éviter les fraudes, le mieux est d’avoir recours à un prestataire de confiance comme EDF ENR. En faisant appel à une entreprise reconnue, vous serez sûr d’avoir une installation solaire parfaitement dimensionnée selon vos besoins réels.

Spécialiste de l’autoconsommation photovoltaïque, nous accompagnons les ménages et les entreprises dans la mise en place des panneaux solaires. Nous vous aidons de A à Z depuis l’étude personnalisée aux travaux d’installation en passant par les démarches administratives.

Victime d’une arnaque au panneau solaire, quels recours possibles ?

Comme l’explique l’ADEME, « Un litige peut survenir s’il y a eu abus (pratique commerciale agressive ou trompeuse, abus de faiblesse, infraction au démarchage à domicile) ». En fonction de votre situation, vous avez plusieurs possibilités de recours. Quelles sont-elles ?

1. Faire jouer son droit de rétractation

Si vous avez été victime d’une arnaque aux panneaux solaires gratuits ou autres fraudes, vous disposez en principe d’un délai de rétraction de 14 jours. Envoyez un courrier recommandé pour garder une trace de votre démarche.

Pour vous aider à rédiger votre lettre de rétractation, vous pouvez vous basez sur le modèle prévu par l’article R221-1 du Code de la consommation.

2. Faire appel à des associations de protection des consommateurs

Le délai de rétractation est passé ou vous avez signé un devis sur une foire ? Vous avez changé d’avis ? Pour vous aider suite à une fraude aux panneaux solaires, vous pouvez contacter le Groupement des Particuliers Producteurs d’Électricité Photovoltaïques (GPPEP). Cette association vous aide et vous conseille dans les démarches à effectuer en cas d’escroquerie.

Vous pouvez aussi passer par des associations de protection des consommateurs plus généralistes comme l’UFC que Choisir, CLCV, etc. Elles vous aideront à faire valoir vos droits pour régler le contentieux.

3. Saisir un conciliateur de justice

Comme le rappelle le site du Service public, le conciliateur de justice « est chargé d’instaurer un dialogue entre les parties pour qu’elles trouvent la meilleure solution à leur litige, qu’elles soient des personnes ou des sociétés ». En cas de litiges sur les panneaux solaires, vous pouvez vous tourner vers ces médiateurs. La saisie d’un conciliateur de justice est gratuite.

4. Se tourner vers le tribunal

Enfin dernier recours, il faudra attaquer en justice la personne ou l’entreprise qui vous a escroqué. Pour cela, il faudra vous tourner vers le tribunal judiciaire dont vous dépendez.  Si le contentieux présente un montant supérieur à 10 000 euros, vous devez impérativement faire appel à un avocat. Sinon, vous pouvez choisir de vous défendre tout seul.

Passez au solaire en toute sérénité

Vous aimeriez vous lancer dans l’autoconsommation mais avez quelques doutes ? Cela est normal. Pour bénéficier d’un accompagnement à chaque étape de votre projet, nos Conseillers Solaires EDF ENR sont à votre disposition. Prix d’un générateur solaire, modalités d’installation chez vous, aides disponibles… Nous sommes toujours là pour vous répondre et traitons chacun de nos clients avec la même rigueur. Pour toutes demandes, contactez-nous via notre simulateur en ligne ou directement par téléphone au0 805 550 000 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h à 13h).

 

FAQ – POUR ALLER PLUS LOIN …

Comment éviter l’arnaque à l’autoconsommation totale ?

En général, les arnaques à l’autoconsommation totale prennent la forme d’une installation très chère impliquant un très grand nombre de panneaux solaires. Les installateurs vous promettent un rendement très important proche de 100 %. Malheureusement, une fois les panneaux solaires installés, les économies attendues ne sont pas aux rendez-vous. Un rendement très important, la promesse d’une totale autonomie électrique ou encore la proposition d’un crédit à la consommation doit vous mettre la puce à l’oreille.

Comment s’assurer de bénéficier de primes lors de l’installation de mes panneaux solaires ?

Pour être sûr de bénéficier des primes à l’autoconsommation, il faut faire appel à un professionnel RGE et installer les panneaux solaires en toiture. Ce sont les deux conditions sine qua non pour demander la prime à l’investissement et disposer du tarif d’achat.

Comment savoir si mon installation est de mauvaise qualité ?

Une installation photovoltaïque de piètre qualité se traduit souvent par de faibles rendements ou une production limitée. Pour savoir si votre installation solaire a été bien dimensionnée, il convient de suivre votre production solaire et calculer votre consommation. Vous pourrez ainsi déterminer la rentabilité de vos panneaux photovoltaïques.

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation