Conseils & Actus
Protection des panneaux solaires : comment faire ?

Tout savoir pour protéger son installation solaire

Vos panneaux solaires photovoltaïques peuvent faire face à des menaces liées à des intempéries (pluie, vent, orage). Ces aléas climatiques peuvent les endommager. Comment protéger ses panneaux solaires en autoconsommation ? Voici quelques conseils. 

Quels sont les dangers qui menacent les panneaux solaires ?

La durée de vie d’un panneau solaire avoisine en général 30 à 40 ans. Ces technologies sont conçues pour résister au temps. Toutefois, ils ne sont pas exempts de dangers. En effet, ils peuvent s’endommager sous l’effet :

  • Du vent qui peut salir le panneau avec des poussières et feuilles mortes ou qui, avec de fortes rafales, peut parfois décrocher les modules photovoltaïques ;
  • De la foudre : qui peut entraîner la formation d’arc électrique et dans de rares cas déclencher des incendies sur les panneaux photovoltaïques  ;
  • De l’eau qui peut endommager les composantes électroniques en s’infiltrant. 

C’est pourquoi, il peut être bon d’investir dans un système de protection pour les panneaux solaires. 

Les dispositifs de sécurité : les indices de protection IP

L’IP indique le niveau de protection dont bénéficie le panneau solaire contre les éléments physiques (noté X) ou liquides (noté Y). À l’écrit, la norme se présente ainsi « IPXY », par exemple : IP67

Pour vous donner une idée du niveau de résistance, voici un tableau qui indique la protection des panneaux solaires selon les variables X et Y.

Indice Indice X : Protection contre corps les solides

Indice Y : Étanchéité du panneau solaire

0 Aucune protection Aucune protection
1 Protection contre les corps solides supérieurs à 50 mm Résistance aux chutes de gouttes d’eau
2 Protection contre les corps solides supérieurs à 12,5 mm Résistance aux chutes de gouttes d’eau jusqu’à 15° à la verticale
3 Protection contre les corps solides supérieurs 1 mm Résistance aux l’eau en pluie jusqu’à 60° à la verticale
4 Protection partielle contre les poussières visibles Résistance aux projections d’eau avec faible débit 
5 Protection totale contre les poussières visibles Résistance aux jets d’eau à la lance – puissance moyenne
6 Protection contre les poussières microscopiques Résistance aux jets d’eau à la lance – puissance forte
7 Submersible pendant 30min
8 Panneau submersible jusqu’à 1 mètre de profondeur
9 Résistance au nettoyage à haute pression et à température élevée

Pour choisir un module performant et durable dans le temps, privilégiez les panneaux avec un indice supérieur ou égal à IP65. 

Protéger ses panneaux photovoltaïques avec un parafoudre

Si la foudre tombe à proximité de votre maison, cela peut entraîner des surtensions qui altèrent votre réseau interne électrique. Pour protéger votre centrale photovoltaïque et particulièrement l’onduleur contre les surtensions liées à la foudre et aussi le circuit électrique de la maison, un parafoudre peut être installé sur le tableau électrique. En cas de surtension, cet équipement amène le courant vers la prise terre. 

Le parafoudre, une obligation ? 

La norme NF C15-100, référence en matière d’installations électriques chez les particuliers n’impose pas toujours la mise en place d’un parafoudre. Celui-ci est obligatoire dans les « zones AQ2 » très sensibles aux orages, comme le montre la carte ci-dessous.

Source : www.dehn.fr

Source : www.dehn.fr

La protection de son installation solaire grâce à la mise à la terre

La mise à la terre est obligatoire depuis 1991 dans tous les logements neufs. Avant cela, elle concernait les pièces d’eau, comme la salle de bain. Il s’agit de drainer le courant sous la terre pour éviter les électrocutions. 

Les installations solaires peuvent elles aussi être mises à la terre. En effet, en théorie, les panneaux et le matériel photovoltaïque disposent d’une isolation renforcée pour prévenir tout risque d’électrocution ou de formation d’arcs électriques. 

Cependant une dégradation liée à l’usure ou à des intempéries, par exemple, pourraient endommager l’isolation des composants électriques et mettre en danger la sécurité des occupants de la maison. Afin d’assurer une protection supplémentaire, il faut donc mettre à la terre l’installation solaire. 

C’est d’ailleurs pour cela que, pour vous protéger, les kits solaires EDF ENR incluent un câble de terre. 

Les coffrets de protection

Un coffret de protection photovoltaïque permet de faire la jonction entre les panneaux photovoltaïques et le piquet de terre. Il protège les panneaux solaires, mais aussi de toute votre installation électrique. Il s’assure de la bonne tension électrique de l’ensemble. 

Ces boitiers de protection intègrent en général un parafoudre. En cas de risque, ils peuvent faire disjoncter le tableau électrique. 

En fonction de votre installation, différents coffrets de protection peuvent être envisagés : 

  • Un coffret AC pour les centrales équipées d’un micro-onduleur ; 
  • Un coffret AC/DC pour les panneaux solaires avec un onduleur. 

Ces coffrets peuvent s’installer sur un branchement en monophasé ou en triphasé selon les caractéristiques de votre centrale solaire. 

Faut-il utiliser des traitements protecteurs pour panneaux solaires ?

La saleté sur un module photovoltaïque peut induire une diminution de la production 5 % à 15 %. C’est pourquoi, il est recommandé de nettoyer vos panneaux solaires. Inutile d’utiliser des produits détergents. Ils risquent d’abîmer la surface de vos panneaux. Pour bien les laver, de l’eau déminéralisée à température ambiante suffit. Attention à utiliser une éponge douce ou un chiffon. De cette manière, vous éviterez de rayer les cellules photovoltaïques.

Une question ? Un projet ?

Vous désirez produire votre propre électricité grâce aux énergies renouvelables ? Pour bien dessiner votre projet d’autoconsommation, réalisez une simulation en ligne des économies d’énergies réalisables.
Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’outil informatique, n’hésitez pas à contacter* directement un conseiller EDF ENR au 0 805 550 000.

*service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h à 13h.

 

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation