Conseils & Actus

Le recyclage des panneaux solaires photovoltaïques : comment ça fonctionne ?

Le recyclage des panneaux solaires est un enjeu majeur pour la filière du photovoltaïque en France. La loi sert de référence en matière d’installation et de reprise des panneaux solaires. Qu’impose-t-elle, dans la filière, en matière de recyclage ? De quoi se compose précisément un panneau solaire photovoltaïque ? L’ensemble de ses matériaux peuvent-ils prétendre à une seconde vie et si oui, qui s’en charge ? Notre guide pour tout comprendre sur les actions menées pour favoriser l’économie circulaire de l’énergie solaire photovoltaïque en France.

 

Un panneau solaire photovoltaïque, c’est quoi ?

Un panneau solaire photovoltaïque est un maillage complexe de plusieurs éléments qui, assemblés, se nomme « module photovoltaïque ». La mission principale de ces panneaux est de produire de l’électricité grâce au soleil. Il agit particulièrement aux heures de fortes expositions au soleil, soit entre 11h et 16h. Il peut toutefois fonctionner par temps gris, car  la luminosité agit comme un vecteur d’énergie. Si l’on regarde de plus près un panneau solaire photovoltaïque, on observe :

  • Un cadre métallique en aluminium qui assure la bonne solidité de la structure ;
  • Des câbles de sorties ;
  • Une jointure étanche en caoutchouc pour bloquer l’infiltration de l’eau de pluie ;
  • Une plaque de verre solide qui protège l’intérieur du panneau à l’avant ;
  • Une membrane en Tedlar pour protéger la face arrière ;
  • Une boite de raccordement des câbles.

Et plus spécifiquement, à l’intérieur du panneau se trouvent :

  • Une matrice cellulaire composée de cellules photovoltaïques, qui captent la lumière, de diodes, qui régulent le courant transmis par les cellules et d’un conducteur, qui porte le courant continu ;
  • Une feuille de fond en polyfluorure de vinyle, qui a un rôle de protection aux propriétés chimiques, électriques et mécaniques ;
  • Un boîtier de dérivation en plastique qui lie les fils électriques entre eux et agit contre la surintensité du courant ;
  • Des connecteurs qui agissent comme une grosse pile : branchés à l’onduleur, l’un est la borne positive et l’autre est la borne négative pour activer le courant continu du module photovoltaïque.

Qu’est-ce qu’une cellule photovoltaïque ? On vous dit tout ici.

On trouve donc différents types de matériaux : du verre, principalement, de l’aluminium, des composites, du silicium, du cuivre et de l’argent. Chaque matière utilisée répond alors à des techniques de recyclage propres.

Source : https://www.soren.eco/

 

Recyclage des panneaux solaires : ce que dit la loi

L’installation des panneaux solaires photovoltaïques en France est soumise à de nombreuses réglementations : respect des règles d’urbanisme, mise en place par un professionnel reconnu du secteur, demande d’un permis de construire selon la puissance des panneaux installés…

Mais l’entreprise qui installe des panneaux chez vous est elle aussi tenue à des règles strictes. L’article 11 de l’arrêté du 9 mai 2017 fixe des conditions d’achat de l’électricité des installations produisant de l’énergie solaire photovoltaïque. Il prévoit en effet que « le producteur est tenu de récupérer les éléments de son installation (système photovoltaïque et éléments assurant la transmission et la transformation du courant électrique) lors du démantèlement et à les confier à un organisme spécialisé dans le recyclage de ces dispositifs. Le cas échéant, il acquitte les frais de recyclage demandés par cet organisme. »

L’objectif des opérations de traitement consiste à séparer les différentes fractions de matériaux composant les panneaux photovoltaïques, afin de les réinjecter dans le circuit productif, et constituer une véritable économie circulaire.

 

 

Qui se charge de recycler les panneaux photovoltaïques en France ? 

L’entreprise SOREN, anciennement appelée PV Cycle, assure le traitement des panneaux solaires photovoltaïques en fin de vie en France. Elle collecte, traite et valorise ensuite les matériaux pour les réutiliser à hauteur de 94%. Cette démarche répond à une exigence environnementale et à des enjeux de proximité territoriale avec les producteurs de la filière photovoltaïque. Cela a été rendu possible grâce à Véolia qui, en 2018, a ouvert un centre de traitement de valorisation des déchets issus des panneaux solaires. Avant cela, seul le verre des panneaux solaires installés en France pouvait avoir une seconde vie, soit 70% du produit final. Aujourd’hui, l’entreprise SOREN s’accompagne de trois acteurs pour cette collecte et revalorisation des panneaux : Galloo, ENVIE 2E Aquitaine et ENVIE 2E Midi-Pyrénées.

Aujourd’hui, vous pouvez agir, à votre échelle, dans la chaine de recyclage des panneaux :

  • En tant que particulier, vous pouvez déposer vos panneaux en fin de vie dans l’un des points de collecte les plus proches de chez vous dans un « point d’apport volontaire ». Ces points sont le relais entre l’utilisateur et Soren, qui récupérera ensuite les panneaux usagés vers son centre de traitement. 200 points de collecte existent en France.
  • Pour les professionnels disposant de plus de 40 panneaux solaires photovoltaïques, il est nécessaire de réaliser une demande d’enlèvement en ligne sur soren.eco. Si votre installation comporte moins de 40 panneaux, il faudra alors les déposer dans un point de collecte agréé.

Une fois récupérés, les panneaux sont séparés de leur cadre aluminium et de leur boitier de jonction, puis broyés afin d’obtenir des fractions. Les matériaux sont ensuite triés à l’aide de différentes méthodes : vibration, tamisage, courant de Foucault, tri optique…

Sont alors triés et séparés :

  • Le verre, en grande partie ;
  • L’aluminium ;
  • Les plastiques ;
  • Et les métaux conducteurs.

94% des matières premières récoltées seront alors réutilisées pour de nouveaux usages. En 2021, ce sont en tout 3 463 tonnes de panneaux photovoltaïques qui ont pu être collectés par ce système de revalorisation.

 

Pour en savoir plus et combattre les idées reçues, consultez notre page dédiée.

 

 

L’accompagnement complet d’EDF ENR

 

Avec les offres pour particuliers « Mon Soleil et Moi », EDF ENR vous accompagne durant chaque étape de votre projet d’autoconsommation. Nous proposons une étude personnalisée gratuite avec l’un de nos Conseillers Solaires et nous nous occupons à votre place des démarches administratives. Pour bénéficier de conseils personnalisés, contactez l’un de nos Conseillers Solaires au 0 805 550 000.

 

 

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au 0 809 404 004.

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h (Service gratuit + prix appel)

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
2 minutes 2 minutes
Réalisez votre simulation