Quand le solaire contribue à l’aide humanitaire

 

Pour approvisionner en énergie les camps médicaux d’urgence qu’elle met en place dans différents endroits de la planète, l’ONG Médecins Sans Frontières se tourne de plus en plus vers l’énergie solaire.

 

Afin de rendre autonomes en énergie les structures de santé qu’elle installe en milieu hostile et souvent isolé, Médecins Sans Frontières a besoin d’électricité. Aux gros groupes électrogènes, trop énergivores en essence, l’association a décidé de choisir les énergies renouvelables. Ainsi, depuis plusieurs années, avec l’appui de la Fondation Veolia, Médecins Sans Frontières étudie les possibilités d’utilisation du photovoltaïque dans ses missions terrains dans le but de les rendre autonomes en électricité, de réduire leurs empreintes énergétiques et de réaliser des économies.

A titre d’exemple, au sud du Tchad, dans la région de Moissala, MSF mène depuis 2010 un important projet sur la prévention et la prise en charge du paludisme, en particulier chez les enfants de moins de cinq ans pour lesquels c’est la première cause de mortalité. De par sa situation très isolée, sa taille moyenne et sa position géographique (ensoleillement important), cette mission a été choisie pour être un projet pilote d’alimentation en énergie solaire photovoltaïque. Ce dernier permet de rendre autonome la mission tout en la sécurisant en termes d’alimentation en électricité.

La deuxième initiative concerne la conception d’un générateur solaire embarqué de 5 kWc, dont l’électricité produite alimentera un camion laboratoire de dépistage du VIH en milieu rural. L’autonomie donnée à ce laboratoire mobile permettra une plus grande présence sur le terrain.

D’autres projets sont en perspective, notamment l’installation d’un système solaire de 15 kWc, raccordé au réseau, sur le centre opérationnel à Port-au-Prince, en Haïti.

****

 

Sources : Le Journal des Energies Renouvelables, Fondation Veolia

Crédits photos : Grégory Gamboa (à droite) et un collègue du pôle logistique de Bordeaux. © MSF

A lire aussi

  • Solutions photovoltaïques souples et transparentes

    Un module photovoltaïque flexible et transparent

    Lors du salon parisien Viva Technology, une start-up taïwanaise a présenté pour la première fois en France son module solaire souple et transparent. Cette invention, issue d’une technologie

  • Le vélo qui roule grâce au soleil

    Inventé par l’ingénieur danois Jesper Frausig, le solar bike est un vélo révolutionnaire qui fonctionne à l’énergie solaire. Ce prototype a la particularité de recharger sa batterie à

Demandez une étude personnalisée gratuite

En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectée par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.