SolarStratos, l’avion solaire qui défie la stratosphère

SolarStratos, l'avion solaire qui défie la stratosphère

L’avion solaire stratosphérique de Raphaël Domjan a été dévoilé au public le 7 décembre dernier à Payerne, en Suisse. D’une longueur de 8,5 m pour 24,8 m d’envergure, cet avion unique en son genre est recouvert de 22 m² de panneaux solaires. Il sera le premier avion solaire habité à pénétrer la stratosphère, à 24 km au dessus de nos têtes.

 

« C’est un grand jour pour toute l’équipe SolarStratos », a déclaré Raphaël Domjan, auteur en 2012 du premier tour du monde à l’énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar et désormais initiateur et pilote du projet SolarStratos. « Notre objectif est de démontrer qu’avec les technologies actuelles, il est possible de réaliser des prouesses qui dépassent le potentiel des énergies fossiles : les véhicules électriques et solaires comptent parmi les grands défis du 21ème siècle. Notre avion, qui pourra voler à une altitude de 25 000 mètres, ouvre une porte sur une aviation électrique et solaire commerciale, proche de l’espace.»

Alors que, depuis un siècle, il était nécessaire de dépenser d’importantes quantités d’énergie ou d’hélium pour aller dans la stratosphère, cet avion offre une aviation solaire et électrique propre ; son empreinte écologique est comparable à celle d’une voiture électrique.

Raphaël Domjan a pour objectif de battre le record d’altitude pour un avion solaire habité, détenu depuis 2010 par le Solar Impulse d’André Borschberg avec 9235 mètres. Au-delà des innovations technologiques, SolarStratos souhaite promouvoir les énergies renouvelables, en démontrant que des concepts et des projets qui semblaient inconcevables il y a encore cinq ans sont devenus possibles grâce aux développements technologiques. L’avion pourrait également aider à mieux comprendre les phénomènes physiques qui se jouent dans la stratosphère.

Démarré en 2014, cet ambitieux projet est en phase de développement. Les premiers vols tests se dérouleront dès février et les premiers vols à moyenne altitude seront envisagés à partir de l’été 2017. Puis viendront les premiers vols stratosphériques, dès 2018.

En moyenne, un voyage jusqu’à la stratosphère durera environ cinq heures (2h30 de montée pour s’approcher de l’espace, quinze minutes la tête dans les étoiles en plein jour, puis 3h pour redescendre sur terre). L’avion SolarStratos volera ainsi à une altitude impossible à atteindre avec un avion à propulsion classique.

Afin de relever ce défi inédit, Raphaël Domjan, soutenu par le DLR (Agence spatiale allemande), s’est déjà entouré d’une équipe de spécialistes et d’experts en astronomie, en aviation, en ingénierie, en météorologie, en informatique et en communication. En parallèle de cette aventure, Raphaël Domjan et toute son équipe ont pour projet à long terme d’ouvrir une porte sur l’exploitation de la stratosphère à l’énergie solaire, à l’aide de drones solaires stratosphériques. Plusieurs dizaines de partenaires ont déjà rejoint l’aventure.

  • Fiche technique de l’avion SolarStratos :
    Longueur: 8.5 mètres
    Envergure: 24.8 mètres
    Poids: 450 kg
    Autonomie: plus de 24 heures
    Propulsion hélice: 2.2 m, 4 pâles
    Moteur électrique: max. 32 kW / 2200 tpm
    Rendement moteur: 90%
    Deux places en tandem
    Energie solaire :
    Cellules solaires: 22 m²
    Efficacité cellules: 22-24%
    Batteries: lithium-ion, 20 kWh

 

Sources : Tecsol, Letemps.ch
Crédits photos : ©Solarstratos

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00