Les vêtements solaires, notre garde-robe de demain ?

Les vêtements équipés de cellules solaires de la styliste néerlandaise Pauline van Dongen

Nos vêtements nous permettront-ils bientôt de recharger nos téléphones portables ou nos lecteurs mp3 ? Une styliste néerlandaise en est convaincue et travaille en collaboration avec des entreprises du domaine de la science et de l’innovation afin de donner vie à notre garde-robe de demain, alliant style et économies d’énergies.

                                                                                                                    

Depuis 2010, Pauline van Dongen, une célèbre créatrice de mode évoluant aux Pays-Bas, s’est spécialisée dans les vêtements solaires. Sa technique ? Des panneaux photovoltaïques ultra-minces et tellement souples que l’on peut les coudre sur les tissus. Reliés à une batterie dissimulée dans une poche, comme pour le modèle de la « Solar Parka », les panneaux solaires permettent par exemple de recharger un téléphone ou un tout autre appareil portable ou portatif compatible USB.

La parka solaire est née d’un partenariat avec la Mer des Wadden, située au sud-est de la mer du Nord, le long des côtes des Pays-Bas, de l’Allemagne et du Danemark. Ce site, unique au monde, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il regroupe des immenses bancs de sables blanc et des marais salants qui abritent une faune et flore très variées. Des gardes-côtes doivent surveiller et nettoyer quotidiennement ces vastes zones et organisent même des visites pour la population à marée basse. L’idée de Pauline van Dongen a été d’équiper les garde-côtes avec un manteau imperméable, confortable, fonctionnel et qui permette aux gardes-côtes de recharger facilement leurs appareils de mesures et leurs GPS. C’est ainsi que la « Solar Parka » avec ses panneaux solaires souples et sa batterie intégrée a vu le jour !

La « chemise solaire », quant à elle, intègre de façon transparente 120 cellules solaires à couches minces, combinées en modules grâce à une technologie d’interconnexion favorisant l’intégration de l’électronique dans les tissus. En plein soleil, elle produit environ 1W d’électricité, assez pour charger un téléphone portable en quelques heures. A l’intérieur de la chemise, une poche « kangourou » fournit assez de puissance pour maintenir un système de batterie chargé. Si tous les appareils sont déjà rechargés, l’électricité solaire peut être stockée pour une utilisation ultérieure. Ou comment dire adieu au problème quasi quotidien d’autonomie de batterie !

Pour l’instant, cette ligne de vêtements est encore à l’état de prototype, mais la recherche avance à grands pas.

Source : www.paulinevandongen.nl/

Photo by Liselotte Fleur

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00