Accueil » Lexique » Taux d’autoconsommation
Lexique

Taux d’autoconsommation

Le taux d’autoconsommation est le pourcentage de l’énergie solaire consommée directement par le logement.

Le taux d'autoconsommation correspond à la quantité d’électricité produite par votre installation solaire et consommée sur place, directement depuis votre logement.

Plus votre taux d’autoconsommation est élevé, plus votre production d’électricité est issue de vos panneaux et, donc, plus vous réalisez des économies financières.

Si vous réalisez un taux d’autoconsommation égal à 100 %, bravo, vous consommez l’intégralité de ce que vous produisez à un instant T.

Néanmoins, chez EDF ENR, le taux d'autoconsommation est compris entre 48 % et 65 %. Les pics de production ont lieu en pleine journée, alors que les pics de consommation se concentrent souvent sur la fin de journée. Pour avoir un excellent taux d’autoconsommation, c’est à chacun d’adapter ses usages dans son logement : programmer les appareils ménagers pour qu’ils fonctionnent en journée par exemple.

Comment calculer son taux d’autoconsommation ?

Voici la méthode de calcul pour son taux d'autoconsommation :

Taux d’autoconsommation en % = production consommée sur place / production totale.

Plus votre taux d’autoconsommation est faible, plus votre production solaire est réinjectée en surplus dans le réseau avec EDF OA.

Comment optimiser son taux d’autoconsommation ?

Pour optimiser son taux d'autoconsommation, il faut synchroniser la période où les panneaux solaires possèdent un rendement important (les après-midi) aux moments d’utilisation de vos appareils électriques. Par exemple, avec la domotique, vous pouvez programmer votre lave-linge, votre lave-vaisselle…

Vous pouvez aussi opter pour des batteries de stockage qui permettent de stocker le surplus produit en journée en vue d’une utilisation ultérieure.

Quelle est la différence entre autoproduction et autoconsommation ?

Autoproduction et autoconsommation portent souvent à confusion…

L’autoproduction correspond à votre niveau d’autonomie par rapport au réseau. Par exemple, si votre taux d’autoproduction est de 60% alors vous produisez 60 % de l’énergie consommée. Le taux d’autoconsommation correspond à la production électrique utilisée immédiatement.