Accueil » Guide solaire » Comment réparer un panneau solaire cassé ?
panneau solaire

Comment réparer un panneau solaire cassé ?

Le panneau solaire est comme à peu près tous les appareils : il a besoin d’entretien. Déjà pour générer le meilleur rendement possible, mais aussi pour fonctionner tout court ! Une installation photovoltaïque est conçue pour fonctionner en plein air et encaisser les intempéries. À proprement parler, ce n’est donc pas un produit fragile. Mais il n’y a qu’un moyen de garantir la conformité électrique et une durée de vie satisfaisante d’un panneau solaire sans avoir à passer par la case réparation. C’est d’anticiper les causes de dysfonctionnement et d’apprendre à reconnaître les signes de détérioration.

Et sinon ? En cas de dommages, voire de casse, pas le choix. Il faut passer par la case réparation, qui implique bien souvent un dépannage effectué par un professionnel. Comment éviter au maximum les tracas ? Peut-on réparer des panneaux solaires soi-même ? Quelles assurances pour son propre matériel solaire ? Pour en savoir plus sur la marche à suivre en cas de casse pour des panneaux solaires, suivez le guide !

Quelques causes de détérioration de vos panneaux solaires

En guise de préambule, listons déjà les causes de détérioration qui mènent à un besoin de réparation d’un panneau solaire :

Une violente chute de grêle

En théorie, un panneau solaire est conçu pour résister à la grêle. En pratique ? Pas toujours. Pour vous assurer de sa solidité, privilégiez un panneau conforme aux normes de la Commission Électrotechnique Internationale (CEI). Les professionnels des énergies renouvelables connaissent bien ces garanties, seules en mesure de garantir la résistance à la grêle. Ces normes assurent qu’une installation photovoltaïque supporte la chute de grêlons, jusqu’à 1,25 cm de diamètre, à une vitesse de 140 km/h : CEI 61215, CEI 61646 ou 61730.

Un onduleur défaillant

Et si la panne était d’origine électrique ? Dans ce cas, il y a fort à parier que le problème vienne de l’onduleur photovoltaïque. L’onduleur ? C’est un composant qui transforme l’énergie produite par votre panneau en électricité du quotidien. Autant dire une pièce maîtresse de votre installation.

Même s’il est normalement à l’abri de la pluie, du vent, de la neige et de la grêle, l’onduleur de votre installation n’est pas infaillible. Il peut recevoir un choc ou connaître une surtension qui va le faire dysfonctionner. Si vous avez de la chance, la panne peut tout bêtement provenir d’un câble débranché.

astuce

Le saviez-vous ?

L’onduleur est la cause numéro 1 des dépannages solaires en France. Une bonne raison d’en prendre soin au maximum et de l’entretenir régulièrement !

La saleté

Sans mener jusqu’à la mise à mort de votre appareil, les poussières, pollens et autres particules de pollution peuvent l’enrayer sévèrement. Ils obstruent la surface des cellules photovoltaïques et empêchent les rayons du soleil d’y pénétrer. Et si vous vous posez la question, sachez que oui, c’est embêtant. En cas d’encrassement, des panneaux solaires peuvent perdre jusqu’à 15 % de leur rendement.

Une fuite ou des infiltrations sous vos panneaux solaires

Lors de la pose de photovoltaïques sur une toiture, un bon professionnel saura fixer les panneaux tout en épargnant les tuiles et la charpente. L’étanchéité d’une toiture n’a donc aucune raison d’être remise en question. Hélas, en raison d’un matériel défectueux ou d’une pose négligente, une fuite peut survenir.

Comment détecter un dysfonctionnement de votre installation photovoltaïque ?

Une production d’électricité qui diminue, ou un rendement carrément nul ? Un panneau solaire empêché de générer de l’électricité, c’est un panneau solaire qui présente un dysfonctionnement (c’est logique). La cause provient peut-être de l’un des problèmes listés plus hauts :

Avant un diagnostic clair, de nombreuses raisons peuvent vous faire penser que vos panneaux solaires sont cassés. Quoi qu’il en soit, tous les professionnels du photovoltaïque vous le diront : le meilleur moyen pour détecter un dysfonctionnement de votre installation photovoltaïque, et empêcher votre panneau solaire de casser, c’est son entretien régulier. On pense par exemple au nettoyage régulier de vos panneaux, à l’eau claire. N’utilisez surtout pas de produit chimique, cela pourrait endommager la surface du panneau.

Évidemment, cela ne changera rien en cas de panne ou de dysfonctionnement sévère. C’est pourquoi il est utile de faire contrôler ses panneaux solaires par des professionnels certifiés, de temps à autre. Certaines pièces risquent davantage de tomber en panne que d’autres : onduleur, micro-onduleur ou compteur. On ne le dira jamais assez : les panneaux solaires méritent de l’entretien !

En cas de casse de vos panneaux solaires : quels recours possibles ?

Vos panneaux solaires ne sont pas vieux, mais ils présentent déjà des dommages ou un dysfonctionnement ? Pas de panique ! Les garanties sont faites précisément pour ça :

La garantie biennale

Dans les deux premières années de leur vie, toutes les installations solaires sont protégées par la garantie biennale. Cette garantie comprend la prise en charge par l’installateur des avaries :

En cas de souci matériel, c’est à lui de remplacer la pièce. C’est également à l’installateur de faire la demande de remboursement auprès du fabricant, avec sa propre garantie. La garantie biennale ne couvre cependant pas les frais de déplacement et de main-d’œuvre.

La garantie décennale

La garantie décennale prévient tout dégât affectant la solidité de l’ouvrage pendant 10 ans. Cette garantie protège le propriétaire de panneaux photovoltaïques en cas de malfaçon, ou d’atteinte à l’intégrité du bâtiment suite à la pose.

Les extensions de garantie

Il existe d’autres garanties, optionnelles ou non selon l’installateur, auxquelles souscrire pour protéger des panneaux photovoltaïques de A à Z et dormir sur ses deux oreilles. Garantie produit, garantie puissance, garantie performance… Renseignez-vous auprès d’un professionnel, il saura vous aiguiller !

Comment trouver le bon professionnel pour la réparation d’un panneau solaire ?

Comment trouver un professionnel qualifié pour réparer vos panneaux photovoltaïques ? Il n’y a qu’une règle. Tout comme l’installateur, le réparateur photovoltaïque doit être qualifié ou certifié par un organisme conventionné par l’État. C’est la seule vraie garantie de son savoir-faire !

Le prix moyen constaté des spécialistes en réparation de panneau solaire

Un professionnel certifié, comme un chauffagiste spécialisé dans l’installation de panneaux solaires, coûte entre 50 et 120 euros de l’heure. N’oubliez pas de demander un devis avant toute réalisation de réparation. De quoi éviter les mauvaises surprises !

Faire soi-même la réparation d’un panneau solaire

En cas de très légères avaries (panneau solaire fendu, surface qui se décolle…), l’application d’une résine peut suffire. Les professionnels connaissent bien les marques Proflex ou Procol, des produits adaptés à une bonne prise, à l’air libre. La colle Procol adapte ses couleurs aux usages qui en sont faits : Procol noir pour des panneaux solaires, bleu pour une piscine, beige pour des dalles en pierre…

Ne vous attendez pas à ce que vos panneaux photovoltaïques retrouvent une seconde jeunesse. Mais si la colle ne leur rend pas l’ensemble de leurs propriétés d’origine, ce traitement a de quoi limiter les dégâts… provisoirement. Pensez rustine, pas roue neuve ! Ce n’est qu’une solution temporaire avant de faire appel à un professionnel.

Conclusion : un panneau solaire peut avoir besoin d’une réparation

Les panneaux solaires sont des produits solides, faits pour durer dans le temps et résister aux intempéries. Mais il ne faut jamais dire jamais ! Un module photovoltaïque peut dysfonctionner ou casser comme n’importe quel autre appareil. Forte chute de grêle, encrassement, problèmes électriques en tous genres… En cas d’aléa climatique violent, de négligence sur l’entretien, de service ou de matériel de mauvaise qualité, vous risquez d’avoir besoin d’une réparation pour vos panneaux solaires.

Estimez vos économies en passant au solaire