Conseils & Actus
Eco gestes et astuces pour faire des économies d’énergie

6 solutions pour faire des économies d’énergie

Le budget énergie représente 8,9 % des dépenses d’un foyer français. Cela pèse fortement sur le pouvoir d’achat des ménages. Et avec la crise de l’énergie, les prix de l’électricité et du gaz ont eu tendance à augmenter. Selon le baromètre 2022 du Médiateur National de l’Energie, « 9 consommateurs sur 10 déclarent que leur consommation d’énergie est un sujet qui les préoccupe et qu’ils souhaitent la réduire ». Pour cela, il est possible de mettre en place des écogestes. Voici 6 conseils pour faire des économies d’énergie chez vous. 

Transition énergétique et économies d’énergie

Dans un contexte d’urgence climatique et en raison de la guerre en Ukraine, le gouvernement français entend accélérer  la sortie des énergies fossiles. C’est dans ce cadre qu’il a mis en place un plan de sobriété énergétique. Les pouvoirs publics ambitionnent de réduire notre consommation d’énergie de 10 % à horizon 2024. 

Baptisé « chaque geste compte » ce plan rappelle l’importance de mettre en place des gestes écoresponsables pour diminuer la consommation d’électricité, de gaz et de produits pétroliers. Il appelle l’ensemble des acteurs économiques, entreprises, industries, collectivités et particuliers à plus de sobriété. 

1. Réduire sa facture de chauffage

Le chauffage est le poste de dépense le plus important sur la facture énergétique des ménages. Il représente en moyenne 66 % de la consommation d’énergie d’un ménage. C’est donc le premier levier à activer lorsque l’on veut faire des économies d’énergie. Pour diminuer sa consommation de chauffage, il convient tout d’abord de chauffer votre logement à la bonne température. Pour cela, il faut programmer les radiateurs ou les plancher chauffant pièce par pièce. L’Ademe recommande : 

  • 19°C à 21°C dans les pièces à vivre ; 
  • 17°C dans les chambres ; 
  • 22°C dans la salle de bain en cours d’utilisation. 

Pensez qu’un degré en moins au radiateur peut se traduire par un gain allant jusqu’à 7 % sur les factures de chauffage. 

Pour faire encore davantage d’économies d’énergie, vous pouvez vous équiper d’un thermostat connecté. Cet appareil domotique vous permet de piloter votre chauffage en temps réel depuis votre téléphone mobile ou sur une tablette. Ce faisant, vous pouvez réduire de 15 % votre facture d’électricité ou de gaz. 

2. Consommer moins d’eau chaude

La production d’eau chaude sanitaire (ECS) constitue parfois jusqu’à 20 % de la consommation d’énergie des ménages. Face à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz, il s’agit également d’un poste à optimiser. Pour réduire la facture d’eau chaude, les ménages peuvent programmer leur ballon d’eau chaude en heures creuses. Cela leur permet de profiter d’un prix du kWh plus avantageux au moment de la production. 

En outre, certains écogestes peuvent permettre des économies d’énergie non négligeables. Par exemple, il est possible de : 

  • Prendre des bains plutôt que des douches. Il faut savoir qu’une douche utilise en moyenne 40 à 60 litres d’eau contre 120 à 200 litres pour une baignoire. C’est la première action à mettre en place puisque les bains et les douches représentent 39 % de notre consommation d’eau selon le centre d’information sur l’eau (CIEAU) ;
  • Installer des pommeaux de douches économes pour réduire le débit de la douche ;
  • Vidanger son chauffe-eau et nettoyer régulièrement la cuve pour empêcher la formation de tartre. En effet, les dépôts de calcaire peuvent induire jusqu’à 64 % de surconsommation du cumulus. 

Si votre appareil est ancien, vous pouvez le remplacer par un chauffe-eau performant, tel qu’un cumulus thermodynamique. Couplé à des panneaux solaires photovoltaïques, le chauffe-eau thermodynamique permet de faire jusqu’à 80 % d’économies d’énergie sur la facture d’eau chaude sanitaire. 

3. Éteindre les lumières

Selon l’Association Française d’Eclairage (AFE), l’éclairage constitue 12,8 % de notre facture d’électricité. Pour économiser l’énergie, il faut donc éteindre la lumière dès que l’on sort d’une pièce. A l’échelle nationale, cela permettrait de réduire drastiquement notre consommation. D’après RTE, le gestionnaire de transport d’électricité, « si chaque Français éteint deux ampoules, nous économisons la consommation de la ville de Toulouse ». 

En outre, pour minimiser sa consommation d’éclairage, on peut changer ses ampoules. Aujourd’hui, les ampoules LED sont les plus performantes sur le marché. Ces ampoules consomment parfois jusqu’à 10 fois moins que les ampoules à incandescence classiques. 

4. Économiser de l’énergie en utilisant mieux vos appareils

L’électroménager et les appareils multimédia influent également sur le montant de la facture d’électricité d’un ménage. Pour faire des économies d’énergie en la matière, il faut tout d’abord commencer par éteindre les appareils en veille. Ces consommations en « bruit de fond » pèsent sur le budget énergie d’un consommateur. En coupant les appareils en veille, un foyer peut faire jusqu’à 15 % de réduction sur sa facture électrique.  

Ensuite, comme pour le chauffe-eau, il est possible de programmer certains appareils en heures creuses. C’est, par exemple, le cas de la recharge de la voiture électrique, du lave-vaisselle ou encore du lave-linge et du sèche-linge. 

Pour optimiser la consommation des appareils de lavage, privilégiez les modes éco. L’Ademe rappelle que « laver sa vaisselle à 50°C ou avec le programme « éco » consomme jusqu’à 45 % moins d’électricité qu’un programme intensif ».

Enfin, évitez de vous sur-équiper. Les ménages ont tendance à acheter de plus en plus de gadgets électriques et connectés. Optez seulement pour les équipements essentiels. Et, à l’achat, faites très attention à l’étiquette énergie de l’appareil choisi. Plus celle-ci sera proche de A, plus l’équipement sera économe en énergie. Sur le long terme, vous pourrez donc minimiser votre budget électricité. 

5. Faire des économies d’énergie en isolant votre logement

Outre les écogestes du quotidien, pour faire des économies d’énergie, il convient de mettre en place des travaux de rénovation énergétique. Rénover son logement s’avère être très efficace. Selon la Fondation Abbé Pierre, spécialiste du mal-logement en France, un habitat bien rénové peut réduire sa facture d’énergie jusqu’à 60 %. 

Pour rénover efficacement, le mieux est de commencer par des travaux d’isolation thermique. En renforçant l’étanchéité du logement, on empêche les échanges thermiques. L’hiver la maison est mieux protégée du froid. L’été, à l’inverse, le logement conserve plus longtemps la fraîcheur. On évite alors les consommations d’électricité liées à la climatisation. 

Plusieurs zones de la maison sont à isoler en priorité :

  • Les combles ou la toiture (qui constituent jusqu’à 60 % des pertes d’énergie) ; 
  • Les murs (25 % des déperditions thermiques) ; 
  • Les fenêtres (15 % des gaspillages énergétiques) ; 
  • Les sols (10 %). 

Bien entendu ces données sont des moyennes. Elles ne reflètent pas forcément la réalité de votre logement. Afin de déterminer les zones à isoler chez vous, il faut faire réaliser un audit énergétique. Ce document précis met en relief les ponts thermiques d’un bâtiment et est assorti d’un plan de travaux. 

Bon à savoir

L’audit énergétique n’est pour le moment pas obligatoire. Mais, dans le cas d’une vente ou d’une mise en location, il sera rendu obligatoire pour certains logements. Dès le 1er avril 2023, les ménages qui souhaitent vendre ou louer une passoire thermique devront impérativement faire réaliser un audit énergétique. On entend par passoire thermique un logement énergivore classé F ou G au diagnostic de performance énergétique.

 

6. Consommer moins en changeant de chauffage

Enfin, le remplacement du système de chauffage permet de faire des économies d’énergie. En optant pour un dispositif avec un meilleur rendement, on limite sa consommation d’énergie. Voyons cela de plus près. 

Le chauffage central 

Si vous disposez encore d’un chauffage au gaz ou au fioul, le mieux est de le remplacer par un équipement fonctionnant grâce aux énergies renouvelables comme une pompe à chaleur, par exemple, ou une chaudière à bois. Plus écologiques, ces systèmes sont aussi plus économiques. Selon l’Ademe, le bois est l’énergie de chauffage la moins chère. Vous pourrez donc gagner en pouvoir d’achat. 

Toutefois, changer de chauffage peut représenter un certain budget.

Pour financer l’achat et l’installation de ces appareils, vous pouvez demander des aides à la rénovation énergétique comme :

  • la Prime Energie, mise en place dans le cadre des CEE (Certificats d’Economies d’Energie) ; 
  • MaPrimeRénov’ de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ;
  • L’écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ). 

Ces subventions sont ouvertes à tous les ménages sans conditions de revenus. 

Le chauffage électrique

Aujourd’hui environ 33 % des Français se chauffent à l’électricité. Pour économiser l’électricité, dans ce cas, le plus simple reste souvent de remplacer les vieux convecteurs électriques, les « grilles-pain » par des radiateurs électriques plus performants. En optant pour des radiateurs à inertie ou des radiateurs à accumulation, on peut diminuer sa facture de chauffage. C’est aussi l’occasion de bénéficier d’un meilleur confort de chauffe. 

Dans une optique de transition énergétique, vous pouvez installer des panneaux solaires photovoltaïques sur la toiture. Ils produisent de l’électricité verte qui vient alimenter les radiateurs électriques. Cela vous permet de faire jusqu’à 70 % d’économies * sur votre consommation d’énergie électrique à l’année.

Produire et consommer son électricité

Vous désirez produire votre propre électricité grâce aux énergies renouvelables ? Pour bien dessiner votre projet d’autoconsommation, faites une simulation en ligne des économies d’énergies réalisables.

Si vous préférez joindre un conseiller directement par téléphone, n’hésitez pas à nous contacter au 0 805 550 000 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h).

* Exemple pour un Générateur en toiture d’une puissance de 9 kWc, information indicative et non contractuelle, dépendant notamment des conditions d’ensoleillement réel et des choix et pratiques quotidiennes d’utilisation des équipements électriques du foyer

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation