Le Costa Rica s’est éclairé grâce aux énergies renouvelables pendant plusieurs mois

Le Costa Rica un exemple en matière de développement des énergies renouvelables

Lors du « Programme des Nations Unies pour l’Environnement » de Monaco en 2008, le Costa Rica s’est fixé de devenir le premier pays neutre en CO2 dès 2022. Plus récemment, ce pays d’Amérique Centrale vient de réussir à produire 100% de son électricité uniquement grâce aux énergies renouvelables et ce pendant plus de deux mois.

Produire 100% de son électricité grâce aux énergies vertes voici donc un défi de taille à l’échelle d’un pays. Cette prouesse est le résultat de deux facteurs principaux : un environnement naturel plus que favorable au déploiement des énergies renouvelables et une volonté de la part du gouvernement d’investir dans ce secteur.

Le Costa Rica bénéficie d’une économie essentiellement tournée vers le tourisme et l’agriculture, des secteurs peu gourmands en énergie. De plus, le pays a su orienter son développement en fonction de sa géographie et de sa géologie. Roxana Pinto, ambassadeur du Costa Rica en France explique : « nous n’avons ni pétrole ni charbon, et nous avons naturellement misé sur notre principale richesse énergétique : l’eau. Dès 1949, le développement de l’électricité hydraulique et le déploiement du réseau dans les zones rurales a été une priorité nationale. Aujourd’hui 98% de la population a l’électricité ».

Par ailleurs, la météo a été fortement favorable ces derniers mois car les fortes pluies ont permis de remplir les 4 principales réserves d’eau du pays, couvrant la quasi-totalité des besoins électriques nationaux (c’est le principe de l’énergie hydraulique : l’eau retenue via un barrage fait tourner une turbine entraînant un générateur électrique qui injecte les Kilowattheures sur le réseau),  d’après l’Institut costaricain d’électricité (ICE, la société nationale et publique d’électricité). Le reste de l’énergie produite en ce début d’année provient de l’énergie solaire, de l’éolien, de la géothermie et de la biomasse.

Après l’hydraulique, l’autre spécificité naturelle du Costa Rica réside dans ses nombreux volcans et  la chaleur sous terraine qu’ils produisent. En effet, 14% de la production d’électricité du pays en 2012 était issue de l’énergie géothermique, ce qui lui permet de ne pas être uniquement dépendant des précipitations.

Les derniers investissements du gouvernement témoignent de sa volonté d’être à la pointe du développement des énergies renouvelables. Par exemple, l’éolien et la géothermie ont augmenté leur production de plus de 10% en un an, selon le rapport annuel de 2013 sur la production d’électricité d’origine renouvelable  de la fondation Energies pour le monde et de l’Observatoire des énergies renouvelables. L’Etat a également décidé en juillet 2014 d’investir plus de 950 millions pour développer les équipements géothermiques près du volcan Rincon de la Vieja. Pour le gouvernement, ce projet représente une étape essentielle dans l’obtention du titre du premier pays neutre en CO2 à l’horizon 2022.

Cette stratégie environnementale a un coût que le pays a compensé en stoppant toutes ses dépenses militaires ; le Costa Rica étant le seul pays du monde a avoir supprimé son armée.

Sources : France24.com, goodplanet.info
Crédits Photo : Wikipédia Commons

A lire aussi

Demandez une étude personnalisée gratuite

Gratuit et sans engagement

Nos conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00