Empreinte écologique

Le concept d’empreinte écologique vise à rendre compte, grâce à un indicateur chiffré, de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement.

Qu’est-ce que l’empreinte écologique ?

Concrètement, l’empreinte écologique essaie de mesurer la superficie de terres cultivées pour assurer à un individu ou une population donnée la production des ressources énergétiques et alimentaires dont il dispose et pour absorber les déchets générés. Cette surface est exprimée en hectares globaux (hag).

Un hectare global est un hectare ayant la capacité de production de ressources et d’absorption de déchets correspondant à la moyenne mondiale.

Une empreinte écologique trop importante

Cette surface virtuelle aide à mieux comprendre le fait que l’humanité consomme actuellement au-delà des ressources disponibles. La biocapacité disponible par personne en 2006 était ainsi de 1,8 hag, alors que l’empreinte écologique d’un homme moyen était au même moment de 2,6 hag. Le dépassement était donc de 40 % à ce moment-là. L’empreinte écologique d’un Français moyen est évaluée à 5 hag.

En 2016, on estime que c’est à la date du 8 août que l’intégralité des ressources naturelles renouvelables de la Terre pour l’année a été consommée. Cela signifie que la population vit à crédit à partir de ce jour. Cette date, que l’on désigne sous le terme de « jour du dépassement global », tombe chaque année de plus en plus tôt dans le calendrier.

Configurateur
Estimez les économies que vous
pouvez réaliser avec l’énergie solaire
Débuter la simulation 2 minutes2 minutes