Conseils & Actus
Quelles sont les aides de l’Anah pour réaliser des travaux d’amélioration de l’habitat en 2023 ?

À quelles aides de l’Anah ai-je droit en 2023 ?

Face à la flambée du coût de l’énergie, la rénovation énergétique a le vent en poupe. Les propriétaires sont de plus en plus nombreux à souhaiter faire des travaux pour améliorer l’isolation de leur logement, moins consommer, voire produire leur propre électricité ou leur chauffage. L’État soutient ces évolutions avec son agence dédiée, l’Agence nationale de l’habitat (Anah), qui a attribué plus de 3 milliards d’euros d’aides en 2021. La plus connue de ces aides est MaPrimeRénov’, qui a accompagné la rénovation énergétique de plus de 600 000 logements l’an passé. Installation d’un chauffe-eau solaire, passage à une pompe à chaleur, isolation par l’extérieur : de nombreux travaux sont éligibles. Alors, qui peut bénéficier des aides de l’Anah ? Quels sont les critères à remplir ? Comment faire une demande d’aide ? Peut-on cumuler ces aides avec d’autres dispositifs ? Quelles nouveautés dans les aides de l’Anah en 2023 ? Les réponses dans cet article.

L’Anah : qu’est-ce que c’est ?

L’Anah, un service public pour améliorer la qualité des logements

L’Agence nationale de l’habitat existe depuis près de 50 ans. Son objectif est d’aider les propriétaires privés à améliorer l’état de leurs logements, pour réduire les inégalités sociales et territoriales.

Quelles aides l’Anah propose-t-elle ?

L’Anah propose plusieurs aides, adaptées à différents cas de figure :

  • des aides pour accompagner la rénovation énergétique de votre logement, avec la gamme MaPrimeRénov’ ;
  • des aides comme Habiter Facile, pour adapter votre logement en cas de perte d’autonomie, avec un monte-escalier électrique, par exemple ;
  • des aides comme Habiter Sain ou Habiter Serein, pour améliorer votre logement de manière générale, avec des travaux sur les réseaux d’eau, de gaz ou d’électricité, par exemple ;
  • des travaux pour réhabiliter ou rénover votre logement si vous êtes propriétaire bailleur, avec Loc’Avantages…

Qui est éligible aux aides de l’Anah ? Quels revenus maximums ?

Pour obtenir des aides, vous devrez justifier de revenus qui ne dépassent pas un certain montant. Les aides ne sont donc pas allouées automatiquement. Chaque demande est examinée, en s’appuyant notamment sur les revenus fiscaux de référence de votre foyer. Vous trouverez ce chiffre sur votre feuille d’impôts de l’année précédente. Pour une demande d’aide déposée en 2022, le revenu fiscal de référence est celui de l’avis d’impôts 2021.

Vous avez votre feuille d’impôts sous les yeux ? Alors vérifiez si vous faites partie :

  • des ménages aux ressources très modestes ;
  • des ménages aux ressources modestes ;
  • des ménages aux ressources intermédiaires ;
  • ou des ménages aux ressources élevées.

La plupart des aides de l’Anah sont réservées aux ménages aux ressources modestes ou très modestes. Mais ce n’est pas le cas de MaPrimeRénov’, notamment, qui peut concerner tous les ménages.

Voici le détail des plafonds à ne pas dépasser pour entrer dans l’une ou l’autre de ces catégories. Attention, le barème n’est pas le même selon votre lieu d’habitation : l’Île-de-France bénéficie de plafonds plus élevés.

Anah : les plafonds de revenus hors Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal)

Ménages aux ressources très modestes

Ménages aux ressources modestes

Ménages aux ressources intermédiaires

Ménages aux ressources supérieures

1 Jusqu’à 15 262 € Jusqu’à 19 565 € Jusqu’à 29 148 € Supérieur à 29 148 €
2 Jusqu’à 22 320 € Jusqu’à 28 614 € Jusqu’à 42 848 € Supérieur à 42 848 €
3 Jusqu’à 26 844 € Jusqu’à 34 411 € Jusqu’à 51 592 € Supérieur à 51 592 €
4 Jusqu’à 31 359 € Jusqu’à 40 201 € Jusqu’à 60 336 € Supérieur à 60 336 €
5 Jusqu’à 35 894 € Jusqu’à 46 015 € Jusqu’à 69 081 € Supérieur à 69 081 €
Par personne supplémentaire + 4 526 € + 5 797 € + 8 744 € + 8 744 €

Anah : les plafonds de revenus en Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal)

Ménages aux ressources très modestes

Ménages aux ressources modestes

Ménages aux ressources intermédiaires

Ménages aux ressources supérieures

1 Jusqu’à 21 123 € Jusqu’à 25 714 € Jusqu’à 38 184 € Supérieur à 38 184 €
2 Jusqu’à 31 003 € Jusqu’à 37 739 € Jusqu’à 56 130 € Supérieur à 56 130 €
3 Jusqu’à 37 232 € Jusqu’à 45 326 € Jusqu’à 67 585 € Supérieur à 67 585 €
4 Jusqu’à 43 472 € Jusqu’à 52 925 € Jusqu’à 79 041 € Supérieur à 79 041 €
5 Jusqu’à 49 736 € Jusqu’à 60 546 € Jusqu’à 90 496 € Supérieur à 90 496 €
Par personne supplémentaire + 6 253 € + 7 613 € + 11 455 € + 11 455 €

Les autres critères pour profiter des aides de l’Anah

Outre les revenus, l’Anah impose certaines conditions :

  • votre logement doit avoir plus de 15 ans au moment du début des travaux (ou 2 ans dans le cas du remplacement d’une chaudière fioul, accompagné d’une demande de dépose de cuve à fioul) ;
  • votre logement doit se situer en France métropolitaine ou en Outre-mer ;
  • votre logement ne peut pas être une résidence secondaire

Les aides de l’Anah ne concernent pas que les personnes physiques : les copropriétés sont également éligibles.

MaPrimeRénov’ est l’une des aides les plus importantes de l’Anah. En 2021, 85 % des aides allouées par l’Anah pour des travaux de rénovation énergétique étaient des aides MaPrimeRénov’, ce qui constitue près de 650 000 logements.

MaPrimeRénov’ : qui est éligible ?

Contrairement à la plupart des aides de l’Anah, MaPrimeRénov’ peut concerner tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus. Toutefois, les ménages aux ressources modestes ou très modestes ont droit à plus d’aides, et d’un montant supérieur. Les différentes catégories de revenus sont associées à des couleurs :

  • MaPrimeRénov’ bleu : ménages aux ressources très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ jaune : ménages aux ressources modestes ;
  • MaPrimeRénov’ violet : ménages aux ressources intermédiaires ;
  • MaPrimeRénov’ rose : ménages aux ressources supérieures.

Par ailleurs, les conditions d’éligibilité varient selon votre situation.

Si vous occupez le logement et que vous en êtes propriétaire (ou titulaire d’un droit réel, usufruitier par exemple), le logement doit être votre résidence principale. Vous devez l’occuper au moins 8 mois dans l’année, sauf cas de force majeure.

Si vous êtes bailleur, la prime peut concerner jusqu’à 3 logements. Vous devez :

  • louer les logements pour 5 années consécutives à partir de la date de fin des travaux ;
  • informer vos locataires de la réalisation des travaux financés par la prime ;
  • en cas d’augmentation du loyer lié aux travaux, déduire le montant de la prime du montant des travaux.

De leur côté, les copropriétés doivent :

  • être composées d’au moins 75 % de résidences principales ;
  • réaliser des travaux dans les parties communes ;
  • faire des travaux permettant un gain énergétique de 75 %.

MaPrimeRénov’ : quels travaux sont concernés ?

Les aides MaPrimeRévov’ peuvent concerner différents travaux et/ou dépenses d’équipements :

  • l’isolation au froid et au soleil : des murs, du toit, par l’intérieur, par l’extérieur, remplacement des fenêtres… ;
  • le chauffage, notamment pour installer des solutions utilisant des énergies renouvelables : une pompe à chaleur, chauffage solaire, chaudière biomasse… ;
  • l’installation d’un système de ventilation performant, comme une ventilation mécanique contrôlée (VMC) ;
  • un diagnostic et un audit énergétique

Des aides complémentaires sont également prévues :

  • un bonus “sortie de passoire énergétique”, si les travaux permettent de sortir de l’étiquette énergétique F ou G ;
  • une aide “bâtiment basse consommation”, si vos travaux permettent d’atteindre l’étiquette énergétique B ou A…

Pour choisir au mieux les travaux à effectuer chez vous, l’Anah recommande de vous faire accompagner par un conseiller France Rénov’, spécialisé dans la rénovation de l’habitat et des performances énergétiques.

MaPrimeRénov’ : quel est le montant des aides proposées ?

Le montant des aides de l’Anah est déterminé à l’avance. Les aides du programme MaPrimeRénov’ dépendent :

  • de vos ressources (très modestes, modestes, intermédiaires, supérieures) ;
  • du type de travaux souhaités ;
  • des économies d’énergies réalisées : si vos travaux permettent de faire une économie d’énergie d’au moins 35 %, ils peuvent être éligible à MaPrimeRénov’ Sérénité. Ce programme propose un financement supplémentaire et un accompagnement conseil. Seuls les ménages aux revenus modestes ou très modestes sont éligibles.

Voici un exemple des aides que peut proposer l’Anah pour l’installation d’un chauffe-eau solaire thermique, pour fournir de l’eau chaude sanitaire dans un immeuble en France métropolitaine :

  • les ménages aux ressources très modestes ont droit à une prime de 4 000 € ;
  • les ménages aux ressources modestes ont droit à une prime de 3 000 € ;
  • les ménages aux ressources intermédiaires ont droit à une prime de 2 000 € ;
  • les ménages aux ressources supérieures n’ont droit à aucune prime ;

Vous pouvez retrouver l’intégralité des travaux éligibles et des aides disponibles en fonction de vos revenus sur le site Legifrance. Vous pouvez également faire une simulation sur le site France Rénov’.

Rénovation énergétique et aides de l’Anah : ce qui change en 2023

Avec la menace de la crise énergétique, le Gouvernement a annoncé des changements pour les aides de l’Anah en 2023, notamment MaPrimeRénov’. Voici les principales évolutions prévues :

  • le budget total de MaPrimeRénov’ va augmenter, pour passer de 2,4 à 2,6 milliards d’euros ;
  • les détails n’ont pas encore été communiqués, mais l’Anah a indiqué que des efforts seraient faits pour les travaux d’isolation ;
  • MaPrimeRénov’ va toucher davantage de personnes, notamment les plus précaires ;
  • MaPrimeRénov’ va privilégier les rénovations globales plutôt que les travaux ciblés ;
  • les travaux dépassant les 5 000 € devront être supervisés par un accompagnateur Rénov’, qui était jusqu’ici facultatif. Cette obligation entrera en vigueur en septembre 2023.

Quelle est la démarche pour bénéficier de ces aides à l’amélioration de l’habitat ?

Les aides de l’Anah peuvent donc payer une partie de vos travaux, et vous permettre de mieux supporter l’achat de certains équipements, comme la pompe à chaleur ou les panneaux solaires, aux prix parfois importants.

Mais attention, pour bénéficier des aides de l’Anah, vous devez absolument anticiper votre démarche. Celle-ci se fait en ligne.

Voici par exemple la marche à suivre pour profiter de MaPrimeRénov’ :

  • Rendez-vous sur le site de MaPrimeRénov’, créez votre compte et déposez votre demande avec les devis des travaux et achats prévus.
  • Une fois votre dossier examiné, vous recevrez un mail pour vous confirmer votre éligibilité, et le montant prévisionnel de l’aide que vous allez recevoir.
  • Vous réalisez les travaux en gardant bien les factures. Attendez bien d’avoir reçu le mail de confirmation avant de commencer vos travaux ! Vous avez 3 ans pour les réaliser une fois ce mail reçu.
  • Vous déposez vos factures dans votre dossier en ligne pour demander le solde de votre prime.
  • Vous percevez le versement définitif de votre prime, et vous pouvez payer l’entreprise.

En fonction de vos revenus, l’Anah prévoit parfois des avances sur frais, notamment pour régler l’acompte de vos travaux.

Attention : pour que votre dossier soit validé, vous devez choisir des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE).

Enfin, précisons que les aides de l’Anah ne sont pas automatiques. L’Anah évalue chaque dossier, et peut parfois privilégier certaines demandes plutôt que d’autres, même si elles sont éligibles. C’est notamment le cas dans certaines communes, où l’Anah privilégie des ménages aux revenus plus modestes.

Comment les aides de l’Anah sont-elles versées ?

Les aides de l’Anah sont versées par virement, en une seule fois, et après la fin des travaux. Pour MaPrimeRénov’, il faut compter un délai maximum de 4 mois entre la fin des travaux et le virement de la prime.

Les aides de l’Anah sont-elles cumulables avec d’autres dispositifs ?

La réponse est oui : différentes aides sont compatibles avec celles de l’Anah. Mises bout à bout, ces aides peuvent constituer de très intéressantes subventions pour des panneaux solaires, l’isolation de votre logement, l’installation d’un monte-escalier et de nombreux autres travaux. Voici quelques exemples d’aides souvent associées à celles de l’Anah, et en particulier MaPrimeRévov’ :

  • les chèques énergie, mis en place par l’État pour aider les ménages à payer leurs factures de gaz et d’électricité ;
  • l’éco-prêt à taux 0 (éco-PTZ), que certaines banques proposent pour financer des travaux de rénovation énergétique, d’un maximum de 50 000 € ;
  • la TVA réduite à 5,5 % pour vos travaux ;
  • les certificats d’économie d’énergie (CEE), proposés par les fournisseurs d’énergie ;
  • les différentes aides d’Action Logement ou des collectivités locales

Quels que soient vos revenus, et quel que soit votre projet, vous pouvez donc être éligible à une aide de l’Anah pour favoriser la transition énergétique. Face au nombre d’aides possibles et aux différents critères, nous recommandons de faire des simulations sur les France Rénov’ et MaPrimeRénov’, ou de vous faire accompagner par des experts.

Passez au solaire en toute sérénité

Vous désirez produire votre propre électricité grâce aux énergies renouvelables ? Pour bien dessiner votre projet d’autoconsommation, faites une simulation en ligne des économies d’énergies réalisables.
Si vous préférez joindre un conseiller directement par téléphone, n’hésitez pas à nous contacter au 0 805 550 000 (service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h).

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
3 minutes 3 minutes
Réalisez votre simulation