Conseils & Actus
Prix, fonctionnement… Tout savoir sur la tuile solaire

Vous connaissez les panneaux photovoltaïques, mais avez-vous déjà entendu parler des tuiles solaires ? Plus petites et plus discrètes que les panneaux solaires, elles font leur apparition sur les toitures des maisons. De plus en plus de personnes se tournent vers la tuile solaire photovoltaïque pour produire leur électricité verte. Comment fonctionnent-elles ? Quels sont leurs avantages et leurs caractéristiques ? Sont-elles plus efficaces que les panneaux solaires ? Combien ça coûte ? Comment bien choisir vos tuiles solaires ? On fait le point dans cet article.

Qu’est-ce qu’une tuile solaire ?

La tuile solaire, que l’on appelle aussi tuile photovoltaïque, est une tuile posée sur votre toiture qui produit de l’électricité renouvelable. Les tuiles solaires traditionnelles sont fabriquées en céramique et renferment des cellules photovoltaïques, essentiellement composées de silicium. Ces cellules vont capter la lumière du soleil pour la restituer sous forme d’électricité verte.

Comment fonctionne une tuile solaire photovoltaïque ?

La tuile solaire est un panneau solaire miniaturisé, composé de plusieurs cellules photovoltaïques au silicium. Chaque tuile ne génère qu’une petite quantité d’électricité, mais assemblées en série, elles convertissent l’énergie solaire en courant électrique. Le courant continu sera par la suite transformé en courant alternatif par les onduleurs. Et tout cela sans faire de bruit, ni émettre de pollution. 

Les différents types de tuiles solaires et leur prix

Esthétiques et design, les tuiles solaires se posent directement sur le toit, à la place des tuiles ou ardoises traditionnelles. Elles font donc partie intégrante de la toiture de votre maison. Il existe quatre grandes familles de tuiles solaires. 

La tuile solaire classique

La tuile solaire classique en céramique ressemble en tout point à une tuile traditionnelle : même taille, même forme. À la différence près qu’elle renferme des capteurs solaires. Comme elle est petite, son rendement est plus faible que celui de la tuile solaire large. 

La tuile solaire large 

Tout est dans le nom : la tuile solaire large présente exactement les mêmes caractéristiques que la tuile solaire, mais en plus allongée. Par conséquent, son rendement est aussi plus élevé. 

La tuile solaire invisible ou transparente

Ici, on remplace les tuiles classiques par des tuiles en verre. Le soleil rayonne à travers et vient chauffer une surface absorbante placée en dessous. L’énergie générée s’intègre à l’installation existante de chauffage du bâtiment ou à son réseau électrique. Très répandues dans les pays nordiques, les toitures solaires transparentes débarquent en France. 

L’ardoise solaire

L’ardoise solaire présente les mêmes qualités techniques que la tuile… mais ressemble à une ardoise. Seul le critère esthétique entre en considération. L’ardoise peut-être intéressante si votre commune impose les ardoises classiques dans son plan local d’urbanisme (PLU).

Tuile solaire, combien ça coûte ?

Tuile solaire, combien ça coûte ?

 Le prix moyen d’une tuile solaire varie en fonction de la marque, du modèle, du taux de rendement recherché. Le marché est encore embryonnaire et compte aujourd’hui peu de fabricants. 

Le principal fabricant de tuiles solaires est le constructeur automobile Tesla. Via sa marque Solar roof, Tesla commercialise toute une gamme de tuiles solaires photovoltaïques depuis 2020. Le coût moyen au m² est de l’ordre de 230 euros, auxquels il faut ajouter 8 000 euros minimum pour la batterie. Faites le calcul ! Pour équiper un toit de 80 m², comptez 26 000 euros. 

On peut également citer Novi Case et ses produits haut de gamme en matériaux recyclés ultra légers ; Area industrie Ceramiche et sa large gamme de modèles et de coloris ; Dyaqua qui s’est spécialisé dans la fabrication de tuiles solaires compatibles avec les bâtiments historiques et classés ou encore Edilians (anciennement Imerys toiture) qui mise sur une production de tuiles made in France en terre cuite.

Panneaux solaires ou tuiles ? Avantages et inconvénients

Techniquement, tuiles et panneaux solaires fonctionnent de la même façon. Mais alors, qu’est-ce qui les différencie et comment choisir entre les deux solutions ? 

Les avantages de la tuile solaire 

Les toits solaires équipés de tuiles photovoltaïques présentent plusieurs avantages. En voici quelques-uns.

  • Esthétiques : les tuiles solaires font partie intégrante de la toiture. Directement posées sur votre toit, elles remplacent avantageusement les tuiles classiques pour une intégration architecturale optimale. Elles permettent par ailleurs d’isoler et d’imperméabiliser votre bâtiment. 
  • Faciles à poser : les tuiles solaires se posent exactement de la même manière que des tuiles classiques. Vous pouvez donc en confier la pose à n’importe quel couvreur avant de faire appel à un électricien qui assurera leur raccordement au système électrique de votre maison. 
  • Très résistantes : les tuiles solaires sont plus robustes qu’une tuile traditionnelle en terre cuite ou ardoise. Elles sont étudiées pour résister pendant vingt à trente ans aux agressions de l’environnement. Et bonne nouvelle : en fin de vie, la grande majorité de leurs composants peut être recyclée. 
  • En toute discrétion : certaines communes ont pris des dispositions particulières concernant l’aspect ou la couleur des toits. Et parfois, dans certains secteurs, les panneaux solaires ne sont pas autorisés. Disponible dans une grande variété de couleur, de formes, de texture et de matière, la tuile solaire peut se fondre dans n’importe quel contexte architectural. Elle est même souvent acceptée par les Architectes des bâtiments de France (ABF), pour des projets de réhabilitation historique par exemple.

Les inconvénients de la tuile solaire

  • Son coût : c’est le principal inconvénient de la tuile solaire. Son coût d’achat et d’installation est beaucoup plus élevé que celui des panneaux solaires. Comptez entre 900 et 2000 euros le mètre carré (contre 195 à 800 euros en moyenne pour des panneaux). 
  • Un rendement plus faible que celui des panneaux solaires : malgré les évolutions technologiques, le rendement moyen des tuiles solaires au mètre carré tombe sous les 90 Wc (contre 180 à 225 Wc pour des panneaux photovoltaïques). Dit autrement : il vous faudra couvrir une plus grande surface pour obtenir une production d’électricité équivalente. Cela tombe bien : les tuiles solaires se posent en général sur l’intégralité du toit quand les panneaux n’en recouvrent qu’une partie. 
  • Surimposition impossible : contrairement aux panneaux solaires, les tuiles solaires ne se posent pas en surimposition. Concrètement, elles remplacent des tuiles ou ardoises classiques, mais ne peuvent en aucun cas être posées par-dessus ! Le cas échéant, vous serez obligés de faire à un appel à couvreur pour retirer la couverture existante – ce qui vient gonfler le coût d’installation initial. Les tuiles solaires seront donc plus intéressantes dans le cadre d’une construction neuve ou d’un projet de réhabilitation, intégrant le remplacement de toiture.

 

Des aides financières existent pour alléger l’investissement

L’installation de tuiles solaires vous donne accès aux mêmes aides que celle de panneaux photovoltaïques. En tant que particulier, vous pouvez bénéficier de la TVA à 10% pour l’achat du matériel et son installation, à condition que les travaux soient réalisés par des professionnels. Vous bénéficiez de la prime à l’autoconsommation et de l’obligation d’achat EDF. Et surtout, sur le long terme, vous réaliserez des économies sur vos factures d’électricité.

 

En résumé : les tuiles solaires fonctionnent exactement de la même manière que les panneaux, sauf qu’elles sont directement intégrées à votre toiture, à la place des tuiles classiques. Elles coûtent plus cher que les panneaux pour un rendement légèrement inférieur. En revanche, si vous êtes soumis à des restrictions pour vos travaux, les tuiles solaires, esthétiques et discrètes, seront vos meilleures alliées.

 

Une question, un projet ? 

Vous souhaitez produire votre propre électricité solaire ? Avant de vous lancer dans votre projet d’autoconsommation, estimez les économies que vous pouvez réaliser grâce à notre simulateur en ligne.

Vous pouvez aussi contacter* l’un de nos conseillers au 0 805 550 000 pour échanger autour de votre projet.

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00.

 

FAQ – Pour aller plus loin …

Quelle est la différence entre la tuile et le panneau photovoltaïque ? 

Contrairement aux panneaux photovoltaïques, les tuiles solaires ne se posent pas sur un toit existant : elles constituent elles-mêmes la toiture et isolent le toit comme des tuiles classiques. De fait, elles sont plus discrètes que les panneaux photovoltaïques et peuvent même couvrir les toits des bâtiments classés. Mais l’esthétisme a un prix : les tuiles solaires coûtent plus cher que les panneaux pour un rendement au m² moins élevé. La rentabilité des tuiles solaires est donc plus faible que celle des panneaux. 

Comment fonctionne une tuile solaire ? 

Le fonctionnement d’une tuile solaire est le même que celui d’un panneau solaire. Lorsque le silicium qui compose les capteurs reçoit les photons des rayons du soleil, cela produit une réaction qui génère un courant électrique continue. Ce courant est ensuite converti en courant alternatif grâce à l’onduleur solaire (un boîtier électrique facilement accessible, installé à proximité des capteurs). 

 

Sources :

Photo 1 : connaissancedesenergies.org

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au

Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 (Service gratuit + prix appel).

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
2 minutes 2 minutes
Réalisez votre simulation