Accueil » Guide solaire » Ma Prime Rénov : tout ce qui va changer en 2024
logo maprimerenov

Ma Prime Rénov : tout ce qui va changer en 2024

Annoncée lors d’une conférence de presse, le 6 décembre 2023, par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), MaPrimeRénov’ subit une réforme en 2024. Quelles sont les évolutions de cette subvention ? Quels sont les ménages éligibles et les travaux réalisables ? Découvrez les grands changements liés à cette aide à la rénovation ainsi que les plafonds de revenus et montant de prise en charge pour MaPrimeRénov’ 2024 sous forme de tableaux.  

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ?

MaPrimeRénov’ est une aide proposée par l’ANAH. Lancée en 2020, elle vise à financer des travaux de rénovation chez les ménages en France. Elle peut aussi prendre en charge des travaux dans les parties communes d’une copropriété. 

A qui s’adresse cette aide financière ?

MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les ménages quels que soient leurs niveaux de revenus. Pour en bénéficier, le logement doit respecter les conditions suivantes :  

Cette aide concerne également les propriétaires bailleurs à condition de mettre le bien en location pour une durée d’au moins 6 ans.

Le montant de l’aide et les travaux pris en charge dépendent avant tout du revenu fiscal de référence du ménage. Pour faciliter la lecture de l’aide, on distingue quatre profils de foyers sous la forme d’un code couleur :  

Les niveaux de revenus et barèmes de prise en charge seront indiqués en fin d’article.

Nouveau parcours décarbonation : pour quels travaux ?

Créé en 2024, le parcours décarbonation concerne les ménages MaPrimeRénov’ Bleu, Jaune et Violet. Jusqu’au 1er juillet elle est ouverte à l’ensemble des logements éligibles sans considération de la note DPE (Diagnostic de Performance Energétique)

Cette aide permet avant tout de financer des équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, comme :  

En complément, elle peut servir à d’autres opérations comme :  

Bon à savoir : MaPrimeRénov’ ne fait pas partie des aides pour l’achat de panneaux solaires photovoltaïques. Pour ces derniers, d’autres aides existent comme la prime à l’autoconsommation, le mécanisme d’obligation d’achat ou encore les subventions régionales pour le photovoltaïque.

Comment obtenir Ma Prime Rénov’ ?

MaPrimeRénov’ se demande auprès de l’ANAH. Pour faire votre demande de prime, il faut respecter les étapes suivantes :  

En parallèle, vous pouvez demander une prise en charge complémentaire sous forme de prime énergie, dans le cadre des CEE (Certificats d’Economies d’Energie), à un opérateur agréé comme EDF. Ainsi, il est possible de minimiser le reste à charge pour les travaux.

Quelles sont les nouveautés 2024 de ma prime Rénov ? 

MaPrimeRénov’ a fait l’objet d’une importante réforme en 2024. Voici ce qu’il faut retenir.

Une segmentation en deux parcours

Depuis le 1er janvier, l’aide est segmentée en 2 parcours :  

Pour le second parcours, il est désormais obligatoire de passer par MonAccompagnateurRénov’, un tiers spécialisé qui accompagne les ménages de A à Z dans leurs travaux. Portée à 70 000 € maximum, cette prime sert à financer des travaux induisant un gain de performance permettant un saut de deux classes, a minima, au niveau du diagnostic de performance énergétique. A partir du 1er juillet 2024, il est obligatoire d’y avoir recours pour les logements classés F ou G au DPE. De cette manière, les autorités publiques entendent lutter contre les passoires thermiques, les logements les plus énergivores du parc français.  

Une baisse des aides pour le chauffage au bois au 1er avril 2024 

Nouveauté 2024, une baisse de MaPrimeRénov’ au 1er avril pour les appareils de chauffage au bois. L’aide subit un coup de rabot de 30% sur les poêles à bois, les chaudières biomasse et les inserts de cheminée. Le gouvernement souhaite ainsi limiter le recours au bois énergie dans une optique de « préserver au maximum les forêts françaises, puits de carbone essentiel pour atteindre nos objectifs climatiques ».1 

Vers de nouvelles évolutions ?

Enfin d’autres changements pourraient voir le jour dans les mois à venir. Christophe Béchu, Ministre de la Transition énergétique et de la Cohésion des territoires doit rencontrer début mars 2024 la Fédération française du bâtiment (FFB) et la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). Au programme : simplifier l’aide ! 

Pour cela, l’échange s’articulera autour de plusieurs points phares :  

Reste à savoir quelles seront les conclusions de cette rencontre.

Tableau d’éligibilité et de plafonnement de ma Prime Rénov en 2024

Afin de vous permettre de bien comprendre à quel montant vous êtes éligible, voici les différents barèmes MaPrimeRénov’ pour 2024.

Les plafonds de revenus

Pour déterminer la catégorie de ménages à laquelle vous appartenez, il convient de prendre vos revenus N-1 (ou N-2 si la déclaration d’impôt n’a pas été faite) et de vous reporter aux grilles suivantes.

Plafond de revenus hors Ile-de-France 
Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal) MaPrimeRénov’ Bleu MaPrimeRénov’ Jaune MaPrimeRénov’ Violet MaPrimeRénov’ Rose 
Jusqu’à 17 009 € Jusqu’à 21 805 € Jusqu’à 30 549 € > 30 549 € 
Jusqu’à 24 875 € Jusqu’à 31 889 € Jusqu’à 44 907 € > 44 907 € 
Jusqu’à 29 917 € Jusqu’à 38 349 € Jusqu’à 54 071 € > 54 071 € 
Jusqu’à 34 948 € Jusqu’à 44 802 € Jusqu’à 63 235 € > 63 235 € 
Jusqu’à 40 002 € Jusqu’à 51 281 € Jusqu’à 72 400 € > 72 400 € 
Par personne supplémentaire + 5 045 € + 6 462 € + 9 165 € + 9 165 € 
Plafond de revenus en Ile-de-France 
Nombre de personnes composant le ménage (foyer fiscal) MaPrimeRénov’ Bleu MaPrimeRénov’ Jaune MaPrimeRénov’ Violet MaPrimeRénov’ Rose 
Jusqu’à 23 541 € Jusqu’à 28 657 € Jusqu’à 40 018 € > 40 018 € 
Jusqu’à 34 551 € Jusqu’à 42 058 € Jusqu’à 58 827 € > 58 827 € 
Jusqu’à 41 493 € Jusqu’à 50 513 € Jusqu’à 70 382 € > 70 382 € 
Jusqu’à 48 447 € Jusqu’à 58 981 € Jusqu’à 82 839 € > 82 839 € 
Jusqu’à 55 427 € Jusqu’à 67 473 € Jusqu’à 94 844 € > 94 844 € 
Par personne supplémentaire + 6 970 € + 8 486 € + 12 006 € + 12 006 € 

Montants MaPrimeRénov’ Décarbonation 

Pour les travaux menés dans le cadre de MaPrimeRénov’ Décarbonation, la prise en charge fait l’objet d’un forfait dont le montant dépend du type de travaux réalisés.

Barème MaPrimeRénov’ pour les travaux par geste – Parcours décarbonation 
Dispositif de chauffage MaPrimeRénov’ Bleu MaPrimeRénov’ Jaune MaPrimeRénov’ Violet MaPrimeRénov’ Rose 
Chaudière bois automatique (granulés ou plaquettes) 10 000 € 8 000 € 4 000 € – 
Chaudière manuelle bûches 8 000 € 6 500 € 3 000 € 
Poêle à granulés 2 500 € 2 000 € 1 500 € 
Poêle à bûches 2 500 € 2 000 € 1 000 € 
Insert de cheminée 2 500 € 1 500 € 800 € 
Chauffage solaire (système solaire combiné) 10 000 € 8 000 € 4 000 € 
Chauffe-eau solaire 4 000 € 3 000 € 2 000 € 
Appareil solaire hybride 2 500 € 2 000 € 1 000 € 
PAC air-eau (dont PAC hybride) 5 000 € 4 000 € 3 000 € 
PAC géothermique ou solarothermique (dont PAC hybride) 11 000 € 9 000 € 6 000 € 
Dépose d’une cuve à fioul 1 200 € 800 € 400 € 
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 € 400 € 
VMC Double Flux 2 500 € 2 000 € 1 500 € 
Isolation thermique des fenêtres 100 € / équipement 80 € / équipement 40 € / équipement 
Isolation des murs par l’extérieur 75 €/m2 60 €/m2 40 €/m2 
Isolation des toitures terrasses 75 €/m2 60 €/m2 40 €/m2 
Isolation des murs par l’intérieur 25 €/m2 20 €/m2 15 €/m2 
Audit énergétique 500 € 400 € 300 € 

Montants MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné

Pour le parcours accompagné, l’aide prend en charge un pourcentage des travaux en fonction des revenus et du gain de classes énergétiques.  

Barème MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné Sauts de classe DPE Ménages bleus Ménages jaunes Ménages violets Ménages roses Plafond de dépenses éligibles 
2 80 % 60 % 45 % 30 % 40 000 € HT 
3 50 % 35 % 55 000 € HT 
4 70 000 € HT 
Bonus sortie de passoire (atteinte de la classe D minimum) + 10 %   
Écrêtement (cumul avec d’autres aides) 100 % 80 % 60 % 40 %   

Estimez vos économies en passant au solaire