Gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre sont des composés chimiques contenus dans l’atmosphère où ils emprisonnent la chaleur.

Ils retiennent une partie de la chaleur solaire, selon le mécanisme dit d’effet de serre. Ces gaz, dont le principal est le dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO²), sont présents naturellement en quantité minoritaire dans l’atmosphère (moins de 1 %).

Quels sont les gaz à effet de serre ?

Les gaz à effet de serre sont nombreux et peuvent être classés en deux catégories :

  • les gaz à effet de serre qui existent naturellement dans l’atmosphère et résultent aussi de l’activité humaine : la vapeur d’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2) le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), l’ozone (O3), le gaz naturel.
  • les gaz à effet de serre qui sont produits par l’activité humaine exclusivement : cela inclut les principaux gaz fluorés : les chlorofluorocarbures (CFC), le tétrafluorométhane (CF4) et l’hexafluorure de soufre (SF6).

Comment limiter l’émission de gaz à effet de serre ?

Les émissions de CO2 dues à la consommation de combustibles fossiles représentent la part la plus importante (> 2/3) des émissions de gaz à effet de serre imputables aux activités humaines. Le protocole de Kyoto a dessiné la marche à suivre pour faire baisser ces émissions :

  • Remplacer, notamment pour la production d’électricité, le pétrole et le charbon par du gaz qui génère moins de CO2.
  • Diminuer significativement la consommation d’énergie dans l’ensemble des usages (industrie, résidentiel, tertiaire, transport).
  • Adopter des modes de vie plus sobres en énergie, repenser nos consommations.

En décembre 2015, la COP21 a fixé comme objectif la stabilisation du réchauffement climatique dû aux activités humaines sous les 2°C par rapport à la température de l’ère préindustrielle, d’ici 2100. Cela nécessite de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre de 40% à 70% d’ici 2050 par rapport au niveau de 2010, et d’atteindre une économie presque neutre en carbone pendant la deuxième moitié du XXIe siècle.

« Chaque année, la Commission européenne publie un rapport qui évalue les progrès de l’Union européenne dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’édition diffusée le 30 novembre 2020 montre que ces émissions sont tombées à leur niveau le plus bas depuis trois décennies, enregistrant une chute des émissions de GES de 23 %. »

Source : la vie publique

Configurateur

Estimez les économies que vous
pouvez réaliser avec l’énergie solaire

Débuter la simulation 2 minutes2 minutes