Conseils & Actus

4 conseils pour optimiser votre autoconsommation

Vous avez sauté le pas et décidé de produire votre électricité grâce à des panneaux solaires ? Pour exploiter pleinement votre installation, il est essentiel d’optimiser votre taux d’autoconsommation, c’est-à-dire la part d’électricité autoproduite et consommée chez vous. Plus ce taux est proche de 100%, plus vous parvenez à consommer votre production et à réduire le montant de votre facture d’électricité. Nos quatre conseils pour améliorer votre autoconsommation solaire.

 

Adapter ses habitudes de consommation

En France, la plupart des foyers consomme généralement de l’électricité les soirs de semaine, le week-end et pendant les vacances. Les besoins en énergie sont toutefois propres à chaque habitation et diffèrent selon le nombre d’habitants, leur activité (travail à distance ou en entreprise) ou encore la puissance des équipements électriques.

Or, le taux d’ensoleillement est variable au fil des jours et des saisons. Les panneaux produisent de l’électricité lorsque le soleil brille, avec un pic de production en début d’après-midi le plus souvent. Il existe donc un décalage entre la période à laquelle l’énergie est consommée et celle durant laquelle les panneaux solaires génèrent de l’énergie.

S’il n’est pas consommé, ce surplus d’électricité peut être stocké ou vendu sur le réseau public. En autoconsommation, il est toutefois préférable de l’utiliser immédiatement. La solution ? Apprendre à décaler vos usages pour synchroniser au mieux votre production solaire avec votre consommation.

Cela commence par programmer vos appareils électriques tels que le lave-vaisselle, la machine à laver, le sèche-linge ou le chauffe-eau. Pour exploiter pleinement votre production, lancez vos équipements lorsque vos panneaux sont le plus productifs, entre 12h et 15h par exemple.

 

Autoconsommer son énergie, c’est aussi adopter de nouvelles habitudes pour diminuer ses besoins en électricité sans sacrifier son confort, Vous pouvez notamment :

  Réduire votre consommation d’énergie le soir en débranchant vos appareils en veille (télévision, etc.) ;

  Éteindre l’éclairage lorsque vous n’en avez pas besoin et investir dans des ampoules basse consommation ;

  Installer des appareils  électroménagers moins énergivores et avec une étiquette énergétique A ou B ;

  Changer votre chauffage électrique par une solution alternative selon les caractéristiques de votre logement, comme une pompe à chaleur.

 

 

Tirer le meilleur parti de la domotique solaire

Avec le développement des panneaux solaires, de nombreuses solutions de domotique sont proposées. C’est le cas du gestionnaire d’énergie, un boîtier intelligent qui connecte votre installation photovoltaïque à vos équipements électriques et vous permet d’optimiser votre consommation.

Son rôle : récolter vos données de production et de consommation, mesurer la quantité d’énergie achetée auprès de votre fournisseur d’énergie, piloter vos équipements et réduire au maximum l’achat d’électricité sur le réseau. Avec cet outil de monitoring, vous pouvez suivre en temps réel votre production solaire et savoir exactement ce que vous consommez, quand ou comment.

Lorsque la production de vos panneaux solaires est supérieure à votre consommation, l’électricité est redirigée par le gestionnaire vers des appareils de stockage comme un ballon d’eau chaude ou une batterie. Le boîtier peut également piloter vos appareils électriques et se coupler avec d’autres solutions de domotique comme un thermostat connecté ou des prises intelligentes.

Les coûts d’un gestionnaire d’énergie varient d’une marque à une autre. Ils débutent à 500 € et vont jusqu’à plus de 2 000 € selon les modèles. Le prix dépend de plusieurs éléments, notamment les options proposées, la taille de l’installation solaire et le nombre d’appareils électriques. Certaines entreprises incluent le gestionnaire d’énergie avec l’achat de panneaux solaires.

Le saviez-vous ?
Avec une installation solaire d’une puissance de 3 kWc, le taux moyen d’autoconsommation est de 60 %. Avec un outil de pilotage, ce taux peut atteindre les 80 %.

À lire aussi : Les gestionnaires d’énergie photovoltaïque : quels bénéfices ?

 

Faire appel à des solutions de stockage

Pour conserver votre électricité solaire plus longtemps et la consommer plus tard, plusieurs solutions de stockage existent comme :

  •   Le ballon d’eau chaude électrique

Le surplus d’électricité sert à alimenter une résistance électrique au sein d’un ballon d’eau sanitaire. Vous pouvez ainsi profiter à tout moment d’une eau chaude produite en journée par votre système solaire.

  •   La batterie solaire

Elle conserve le surplus d’électricité pour le restituer plus tard, lorsque vos panneaux ne fonctionnent pas. Cet appareil de stockage vous dispense ainsi d’acheter de l’énergie à votre fournisseur et permet de réduire le montant de votre facture.

  •   La borne de recharge pour véhicule électrique

Avec le développement de la mobilité électrique, les particuliers sont de plus en plus nombreux à installer une borne de recharge à domicile. Pour rouler 100 % vert, il est possible de stocker son excédent de production solaire au sein de cet appareil.  

Si aucune solution de stockage n’est installée au sein du foyer, l’excédent ne sera jamais gaspillé. Avec l’autoconsommation, vous pouvez en effet injecter et vendre votre énergie non consommée à EDF OA (Obligation d’Achat).

À lire aussi : Pourquoi est-il utile de stocker son électricité solaire avec une batterie ?

 

Bien dimensionner son installation solaire

Votre niveau de production varie selon plusieurs facteurs, notamment la puissance de vos modules photovoltaïques. C’est pourquoi il est nécessaire de bien dimensionner vos panneaux solaires : la puissance installée doit correspondre le mieux possible à votre consommation annuelle.

En bénéficiant de panneaux correctement dimensionnés, vous pourrez produire suffisamment d’électricité pour couvrir la majorité de vos besoins en électricité. Si votre installation n’est pas suffisamment puissante, votre consommation sera toujours supérieure à votre production solaire et vous devrez souvent faire appel à votre fournisseur d’énergie. Pour faire le bon calcul, demandez conseil à un expert solaire.

 

 

Le saviez-vous ?

 

Pour vous aider à tirer le meilleur de vos panneaux solaires, EDF ENR propose plusieurs solutions intelligentes comme son boîtier intelligent YUZE. Avec nos offres « Mon Soleil et Moi », nous aidons des milliers de particuliers à mettre en place leur projet photovoltaïque. Notre priorité : vous accompagner dans une meilleure maîtrise de votre consommation d’énergie. Pour bénéficier de conseils personnalisés, contactez l’un de nos Conseillers Solaires au 0 805 550 000.

 

 

Et vous ? Quelles économies pourriez-vous réaliser ?

Réalisez votre simulation

Appeler un conseiller pour échanger autour de mon projet*

*Service et appel gratuits du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00.

Vous êtes déjà client EDF ENR ?

Contactez le service client au 0 809 404 004.

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h (Service gratuit + prix appel)

Réaliser une simulation personnalisée !
Gratuite et immédiate
2 minutes 2 minutes
Réalisez votre simulation